Shanti Travel > 10 conseils pour bien préparer et réussir votre voyage en Asie

10 conseils pour bien préparer et réussir votre voyage en Asie

Rangoon, Birmanie

L’Asie : un continent magique, envoutant, bouillonnant mais loin de nous. Internet nous noie d’informations et il est parfois difficile de ne se pas se perdre dans les méandres de tous les sites trouvés pour organiser et préparer un voyage en Asie. Difficile aussi de savoir par quel bout commencer : l’itinéraire ? Les formalités administratives ? Le budget ? Les logements ? Les transports ? S’approprier la culture de la destination ? L’Asie est un continent unique et différent et on  ne voyage pas en Asie comme vous voyagerait en Afrique, en Amérique ou en Europe. On ne voyage pas non plus sans faire de préparation et l’expertise d’une agence basée en Asie peut vous faire gagner du temps et vous éviter des tracas sur place. 

Conseil n°1 : établir le budget de votre voyage en Asie

Vous savez déjà combien vous souhaitez dépenser ? Très bien, reste donc à voir ce que vous pouvez vous offrir pour cette somme. Je dirais que le budget est le premier élément à prendre en compte dans la préparation de votre voyage. Si vous connaissez vos capacités financières, vous ne prenez pas le risque d’être déçu car vous pouvez planifier votre voyage en fonction de vos moyens.

A partir de là, vous pouvez déjà vous faire une idée de la destination en Asie en comparant le prix des vols internationaux. De là, vous pourrez aussi définir à quelle saison vous souhaitez voyager. Si vous partez en basse ou moyenne saison, les prix peuvent être vraiment intéressants. Le même constat s’applique pour les logements. Vous pourrez par exemple prendre une gamme d’hôtels au dessus de ce que vous pourriez vous permettre en haute saison ou vous offrir quelques activités en plus, une visite guidée d’une ville qui vous tient plus à cœur qu’une autre ou commander deux desserts à chaque repas !

Temple Bhoutan

Conseil n°2 : se renseigner sur les formalités d’entrée

Pour sortir d’Europe, il faut tout d’abord un passeport qui soit valide pendant au moins 6 après la fin de votre voyage. Certains pays d’Asie, comme l’Indonésie où il suffit de régler la somme de 35$ à l’aéroport, ne demandent aucune formalité particulière alors que d’autres, au contraire, nécessitent bien plus de paperasse et de préparation. Pour l’Inde notamment, vous devez faire une demande de visa à l’Ambassade au moins 2 mois avant votre départ.

Faites le point également sur les vaccins obligatoires pour entrer au pays choisi et gardez toujours un œil sur les conditions sanitaires et politiques sur place. En cas de problème, votre agence de voyage vous mettra de suite au courant. Pensez également à souscrire à une assurance voyages. Les cartes de crédit offrent maintenant une assurance lors d’une réservation de billets d’avion mais elles ne prennent pas toujours tout en charge.

Conseil n°3 : définir l’itinéraire de votre voyage en Asie

C’est sans doute sur ce point qu’une agence de voyages locale en Asie sera le plus à même de vous venir en aide. Le voyageur moderne souhaite sortir des sentiers battus et partir à la rencontre de la population locale. Oui, mais comment ? Les agents locaux ont les connaissances nécessaires pour vous proposer des destinations plus reclus, loin du tourisme de masse mais qui ne représentent aucun danger pour vous. Pareil pour le contact avec les locaux, une agence de voyages basée sur place est capable de vous proposer par exemple la visite de villages qui apportent une réelle plus value à votre rencontre.

Si vous ne connaissez pas du tout votre destination, parlez-en avec votre conseiller-voyage. Son rôle est de construire un itinéraire logique tout en vous faisant passer par vos endroits coup de cœur. Grâce à son expertise, vous ne perdrez pas de temps à faire des allers-retours inutiles et surtout, vous ne perdrez pas de temps sur place à vous organiser et à chercher vos billets de bus ou de train.

Roupies indiennes

Conseil n°4 : se procurer des devises locales

Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez échanger des devises locales à la banque dans votre pays d’origine ou dans un bureau de change à l’aéroport ou en ville une fois à destination. Voyageant régulièrement depuis plusieurs années maintenant, je trouve que le retrait bancaire reste le plus facile et le plus intéressant financièrement. Au moins, la commission est fixée par la banque et vous n’avez pas besoin de chercher le bureau de change qui pratique le meilleur taux. Puis, vous pouvez retirer au fur et à mesure de votre voyage. En Asie, on fait pas mal de choses avec 100 euros mais 100 euros, ça représente souvent une bonne trentaine de billets, pas toujours confortable à transporter. Si vous faites des retraits, vous pouvez y aller à coup de 20-30 euros, ce qui allège considérablement votre portefeuille.

Cuisine Asie

Conseil n°5 : que manger en Asie ?

D’un bout à l’autre du continent, la cuisine asiatique jouit d’une excellente réputation. Il y a en a pour tous les goûts. Les saveurs et les épices changent mais on retrouve souvent deux aliments de base : le riz et le poulet. On peut toutefois varier les mets : nouilles, mouton, plats en sauce, fruits de mer, légumes et quelques spécialités très typiques comme les samoussas et les momos par exemple.

D’un point de vue hygiène, si votre estomac est fragile, ne vous laissez-pas tenter par les petites échoppes en pleine rue, même si elles sont pleines de charme, et préférez donc des restaurants plus traditionnels. De même, si vous ne supportez pas les épices, il y a toujours des plats moins épicés qui pourront vous correspondre sans problème. Evitez également de manger la peau des légumes s’ils ne sont pas cuits et surtout, une règle en or massif : ne jamais boire l’eau du robinet !

Conseil n°6 : s’approprier la culture et la langue

L’Asie est un continent particulier où nos repères d’Européens peuvent très vite sauter. A un moment ou à un autre, on se retrouve forcément confronter aux habitants du pays visité : pour à l’hôtel, au restaurant, au marché ou pour demander son chemin. Pour faciliter votre intégration, je vous conseille d’apprendre quelques mots basiques comme « Bonjour », « Merci » ou « Dans quelle direction est le Taj Mahal ? ». Cela fait toujours plaisir aux gens de voir que vous faites ce petit effort et ils seront d’autant plus ravis de vous aider ou de vous faire une petite ristourne.

Plus important encore, renseignez-vous sur les codes de conduite particuliers à votre pays et si vous avez des doutes sur ce que vous ne pouvez/devez pas faire, faites en part à votre conseiller-voyage. Il saura vous renseigner. Il n’y a rien de pire en Asie que de froisser quelqu’un. Une petite maladresse peut parfois vous mettre dans des situations déplaisantes car les Asiatiques n’ont pas l’habitude de vous faire remarquer vos faux-pas.

Sadhu Népal

Conseil n°7 : qu’en est-il de la sécurité en Asie ?

Selon moi, voyager en Asie, si l’on est un minimum responsable, ne représente pas de danger particulier. Avec un peu de bon sens, il ne vous arrivera rien. Respectez les règles de base et ne vous promenez seul dans des ruelles sombres, n’acceptez pas de suivre des inconnus et faites bien attention à vos papiers et à vos affaires de valeur. Le plus dangereux peut être de traverser la route. Le trafic est beaucoup plus dense qu’en Europe et la manière de conduire est vraiment différente. Il faut donc redoubler de vigilance. Par ailleurs, si vous voyagez avec un chauffeur, il ne vous emmènera de toute façon pas dans des endroits mal fréquentés.

Les Asiatiques ne sont pas, d’une manière générale, des personnes violentes et s’il peut arriver qu’ils essayent de vous jouer des tours pour vous faire une « visite forcée » de telle ou telle boutique, c’est à vous de les stopper dès que vous comprenez qu’ils ne sont pas tout à fait honnêtes. Ils n’insisteront pas plus que ça.

prendre des photos vacances

Conseil n°8 : communiquer pendant un voyage en Asie ?

Donner des nouvelles en voyage : assez simple selon le pays ! En Inde, vous aurez besoin de 24h pour faire activer une carte SIM locale mais dans le reste de l’Asie, vous pouvez généralement en acheter dans une petite boutique de rue. N’oubliez pas d’avoir un téléphone débloqué néanmoins. Shanti Travel fournit des téléphones à tous ses chauffeurs et guides de trek. Pour certaines destinations comme l’Inde, nous sommes même en mesure de vous prêter un téléphone local pour la durée de votre séjour. Ainsi, vous pouvez rester en contact à tout moment avec votre conseiller-voyage.

Facebook et les autres réseaux sociaux ne sont pas bloqués, à l’exception du Tibet car appartenant à la Chine. Les connexions à Internet sont parfois hasardeuses et lentes. S’il peut être compliqué de télécharger des photos, il est en général plutôt aisé d’envoyer un petit mail en Europe pour rassurer amis et famille.

Enfin, si vous en avez le temps et l’envie, faites comme Shanti et créez votre blog de voyage ! Ainsi, vos proches pourront suivre vos aventures au jour le jour et cela laisse au final un beau souvenir que vous aurez plaisir à relire avec nostalgie une fois votre voyage terminé.

Bagages Asie

Conseil n°9 : comment préparer vos bagages ?

Si vous faites un voyage itinérant, voyagez léger et prenez un gros sac-à-dos plutôt qu’une valise. Si vous devez prendre le train ou l’avion, cela vous permettra de garder les mains libres à tout moment. De même, si vous prenez ce type de transport, sachez qu’en Asie, la climatisation tourne le plus souvent au maximum et il peut vite faire 15°C dans un train. Par conséquent, même si vous voyagez dans un pays chaud, prenez des chaussettes, un pantalon et un pull.

Pour le reste, tout dépend de vos activités et de l’endroit où vous allez. Plage ou montagne, à vous de voir ! L’Asie est un continent humide et si vous n’êtes pas habitué au climat, vous aurez plutôt tendance à transpirer assez vite. Prenez donc suffisamment de rechange et des vêtements plutôt légers. En Asie, les gens sont plutôt coquets alors si vous avez envie de sortir, prenez de quoi vous mettre sur votre 31.

Dernier petit conseil, si vous souhaitez nouer un contact avec les habitants, glissez quelques chocolats ou bonbons dans votre sac. Cela leur fait toujours plaisir de goûter à quelque chose d’« exotique ».

Conseil n°10 : les liens utiles

Gardez à proximité les adresses et numéros de téléphone de l’ambassade de votre pays de destination. Vous les retrouverez sur le site : http://lannuaire.service-public.fr/navigation/asie.html

Afin d’être averti en cas de problèmes de sécurité, consultez régulièrement le site du gouvernement français : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/

Pour vous renseigner sur votre destination, consultez les sites listés ci-dessous, ils contiennent énormément d’informations intéressantes à propos du vécu sur place et pourront vous donner des idées d’itinéraires supplémentaires :
– http://www.routard.com/
– http://www.lonelyplanet.fr/
– http://voyageforum.com/

Voilà donc de quoi préparer votre voyage en Asie. Cette liste n’est pas exhaustive et si vous avez des questions plus particulières, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

Si vous souhaitez faire un voyage sur mesure en Asie, je vous donne rendez-vous sur le site de Shanti Travel : www.shantitravel.com.

2 Commentaires

  1. Lucie
    9 septembre 2014 / 8 h 29 min

    C’est vrai que c’est beaucoup d’organisation, en tout cas ton article résume bien la chose 🙂

    • Alexis Shanti Travel
      Auteur/autrice
      10 septembre 2014 / 9 h 47 min

      Merci pour votre commentaire Lucie. Mieux vaut partir organisé et profiter au maximum sur place !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend