Fév
2015

Dans la peau d’une vache sacrée indienne : gloire ou déchéance ?

Publié le 26/02/2015 par Rémi Shanti Travel

 

« C’est la vache qui fait vivre les Dieux, la vache qui fait vivre les hommes ; la vache, c’est tout ce qui est, tout ce qui regarde le soleil », nous dit un proverbe hindi.

C’est le cliché le plus connu sur l’Inde… Ces vaches vénérées sont appelées Gau Mata. Elles sont considérées comme divines par les hindous : on leur attribue sainteté et inviolabilité, on les place au-dessus de tous les animaux. Mais il y a bien un paradoxe : alors que l’Inde n’existait pratiquement pas sur le marché du bœuf à l’échelle mondiale il y a quelques années, le pays est aujourd’hui le premier exportateur de bœuf vers le Brésil et les Etats-Unis.

Tout le monde se pose la question : faut-il donc les envier ?

 

Être une vache indienne : la gloire ?

 

  • Vous êtes une des principales sources de nutrition pour les indiens : lait, caillé, beurre, autant d’éléments considérés comme extrêmement purificateurs par les hindis.
  • Vous contenez en votre sein le Panthéon indien : tous les dieux ont élu domicile chez vous (330 millions exactement), c’est pourquoi on n’ose pas trop vous bousculer. De nombreux rites vous sont rendus quotidiennement : vous êtes décorée de fleurs, de safran et de clochettes.
  • Vos bouses séchées, mélangées avec un peu de paille, font un merveilleux combustible ! Dans un pays où les forêts sont en constante régression et où donc le bois peut se faire rare, vous êtes un moyen de chauffage et de cuisson très important.

 

  • Votre urine a été officiellement reconnue comme ayant des propriétés médicinales (brevet en main aux Etats-Unis). Effet fongicide, renforcement des antibiotiques : vous avez votre rôle dans la médecine traditionnelle.
  • Vous évoluez dans un environnement qui vous est soumis : vous n’avez pas peur de vous installer confortablement au beau milieu d’une route à 4 voies, et vous n’hésitez pas à traverser tranquillement, en troupeau, la rue fourmillante et agitée. Vous appréciez les petites promenades sur la plage. Vous vaquez sans vacher ni loi !

Être une vache indienne : le revers de la médaille…

  • Vous êtes sacrée mais pas complètement : vous êtes une menteuse ! Votre bouche est considérée comme impure depuis que vous avez menti à Shiva durant une dispute avec Brahma. Vous avez pris le parti de Brahma en sachant qu’il avait tort : lorsque Shiva découvrit le mensonge, elle frappa votre langue d’une « impureté éternelle ».
  • Selon de plus en plus d’experts, les hindous vous mangeaient bel et bien dans les temps anciens : beaucoup se battent pour vous réintroduire dans les assiettes.

 

  • Si vous êtes une vache indienne, vous regrettez le doux temps des vertes prairies. Vos sabots ne connaissent que le goudron, votre museau doit s’adapter à l’air des grandes villes.
  • Au même titre que les fourmis et les corneilles, vous faîtes partie des grands recycleurs de l’Inde : vous vous nourrissez des offrandes bien sûr, mais vous êtes aussi douée pour le recyclage des mets délaissés par les humains.
  • Si vous êtes une vache indienne, vous n’êtes pas tranquille : ces derniers temps, le nombre d’enlèvements de vaches sacrées a augmenté à cause de la contrebande. Il est donc possible que vous soyez clandestinement envoyée vers le Bangladesh car votre viande vaut son pesant d’or.

 

  • Et puis, lorsque vous vous endormez pour l’éternité, seul un Intouchable est autorisé à tanner votre peau pour en faire du cuire : les autres seraient frappés d’une malédiction éternelle. Les indiens n’osent donc plus trop vous toucher…

 

Difficile en fin de compte d’envier véritablement les vaches sacrées ! Le prix de la gloire divine est bien dur à payer. Si vous en croisez lors de votre voyage, n’hésitez pas à les caresser… en faisant attention aux coups de corne. Mais comme dit un proverbe du Kashmir : « Il faut accepter les coups de pied de la vache comme on accepte son lait et son beurre ».

 

Si vous aussi vous voulez découvrir les vaches sacrées indiennes, c’est par ici : http://www.shantitravel.com/fr/voyage-en-inde/

mm

À propos Rémi Shanti Travel

Après une expérience forte en Israël et Territoires Palestiniens l'an dernier, j'aspirais à découvrir un pays plus pacifié mais tout de même riche de par sa culture et différent de par ses traditions. C'est ainsi que je suis arrivé en Inde pour travailler avec Shanti Travel. Quoi de mieux qu'une agence de voyage sur mesure, à visage humain, passionnée par le partage et l'authenticité, pour explorer ce merveilleux pays ?