Shanti Travel > Le Voyage Transformationnel en Himalaya par Sébastien Payet

Le Voyage Transformationnel en Himalaya par Sébastien Payet

Rencontre avec Sébastien Payet

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-1

Il est le premier instructeur français à avoir été formé par Wim Hof en personne à sa méthode éponyme. Proche de la Nature, passionné par les sports extrêmes et les mécanismes de la psyché, Sébastien coache les sportifs de haut niveau pour les aider à se surpasser. Il  anime aussi des voyages en Himalaya avec Shanti Travel.

Comment en es-tu venu à te passionner pour le monde de la psyché et son plein potentiel ?

Depuis très jeune et sans avoir des mots pour le qualifier, je jouais avec différents états de transe. Je me suis intéressé très tôt à ce qui des années plus tard, s’avèrerait être des techniques qu’on retrouve en hypnose. Je me suis ensuite intéressé au Chamanisme et à toute pratique, méthode et ouverture qui exploraient ce domaine de la psyché.

Ensuite ce sont mes pratiques sportives, arts martiaux et sports de montagne ,qui m’ont invités à aller plus loin dans l’exploitation de mes ressources et qui m’ont permis de comprendre que notre potentiel est bien plus important que ce que le conditionnement sociétal nous le laisse penser.

Tu es entre autres enseignant – représentant de la méthode Wim Hof, qu’est-ce que c’est ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-2

La Wim Hof Method (WHM) est une méthode proposée par Wim Hof, qui associe à l’exposition au froid certaines respirations très particulières et le mindset/commitment, c’est à dire l’engagement mental.

La Wim Hof Method est inspirée entre autre des pratiques Tummo – méthodes de méditation pratiquées dans le monde tibétain – qu’elle rend accessible à un grand nombre de personnes. Pour ma part la WHM (Wim Hof Method) sert d’outil et de trame à l’exploitation de nos potentiels et ressources internes.

Qu’est-ce que la méthode Wim Hof apporte au quotidien aux pratiquants ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-3

Si on parle de la WHM de façon mécanique : cela permet d’améliorer sa santé et son confort de vie et cela apporte une plus grande résistance et détermination. Si on parle de la manière dont je propose la WHM ,c’est à dire comme outil pour se découvrir et mettre en œuvre ses ressources pour aller chercher ce qui est important pour nous, alors il y aura autant de réponses que de pratiquants. L’utilisation de la WHM aide à mieux appréhender les grands moments de vie, les challenges importants mais et permet de se sentir mieux au quotidien.

Je mets une emphase importante sur la notion de transfert. Il s’agit de trouver comment, grâce à cette pratique, nous sommes plus efficaces et déterminés dans tous les domaines de la vie qui comptent vraiment pour nous. Voilà le vrai bénéfice à aller chercher dans cette méthode.

Je parle de notion de transfert, car lorsqu’un de mes coachés me contacte pour me dire qu’il est passé de 5 à 10 minutes dans ses expositions à l’eau froide, c’est bien, mais ça ne me touche pas vraiment. Les retours que j’apprécie vraiment sont : « j’ai osé… quitter un métier non satisfaisant, aller vers une nouvelle vie, vers des rêves etc.… ». Cette méthode permet d’avoir une meilleure conscience de Soi, des mécanismes corporels et de notre psyché.

Combien de temps d’entraînement faut-il pour connaître les bienfaits de cette méthode ?

J’ai de nombreux retours à l’issue des formations sur 2 jours que je propose, donc j’ai envie de répondre 2 jours. Comme j’utilise les outils de la WHM dans une vision de préparateur mental, la respiration et les Icebaths sont un moyen de se reconnecter à ce qui est vraiment important pour soi. Et l’effet peut être immédiat et très impactant.

On peut rapprocher cela avec un rite de passage ou une quête de vision dans les cultures de nombres de peuples premiers. Un vrai retour aux sources de notre puissance personnelle dans les couches profondes de notre psyché, généralement masquée par des années de conditionnement.

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-4

Cette méthode est-elle ouverte à tous les profils ou y’a-t-il des personnes qui ne devraient pas tenter l’expérience ?

Les contre-indications officielles de la WHM sont les suivantes : les personnes ayant des antécédents de psychose, d’épilepsie, une fragilité cardiaque avérée, la maladie de Raynaud, une grossesse, cold urticaria.

Parles nous de Wim Hof, le Père de cette méthode. Comment est-il arrivé à créer cette technique ?

Très jeune, Wim Hof est déjà en quête de nouvelles expériences et de connaissance de Soi. À l’âge de 17 ans, il plonge en hiver dans un canal à Amsterdam. Cette expérience forte avec le froid et l’eau glacée, génère, chez lui, une vraie révélation. Il passe ensuite sa vie à chercher et pratique le Yoga et le Tummo.

Il met au point sa méthode qui lui permet d’exploiter son potentiel à un niveau extrême. Il est alors connu sous le nom de « The Ice Man » et enchaîne des records mondiaux. À la mort de sa femme, il se donne pour mission de partager la WHM en pensant que celle-ci est une réponse à la dépression et bénéfique dans bien d’autres domaines. Sa famille l’aide ensuite à développer une entreprise, une méthode et lui donne les moyens de la partager au monde.

En quoi la maitrise de l’esprit – le ‘’mental’’- a-t-elle un impact sur notre santé, notre liberté, notre bonheur ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-5

Avant de maîtriser cela, il s’agit déjà, selon moi, de connaître vraiment ses valeurs profondes. Je dis souvent « avant de grimper efficacement une échelle, assure toi de l’avoir posée sur le bon mur ». Donc déjà, il faut avoir accès à sa psyché profonde pour vraiment s’interroger sur ses motivations essentielles.

De là, on peut apprendre à grimper efficacement. Les émotions et le mental sont absolument présents dans tout ce qu’on fait. Développer une intelligence émotionnelle, mieux se connaître, apprendre à se mettre dans l’état interne approprié à ce qu’on est en train de vivre est selon moi une des clés essentielles de la performance, comme du Bonheur.

Pour toi, nous avons tous le potentiel de devenir des pratiquants de sports extrêmes, car c’est une question de pratique et l’important n’est pas ce que nous sommes, mais ce que nous faisons, explique-nous…

La condition initiale est l’envie. Nos peurs peuvent parfois stopper l’aboutissement de nos rêves. Il est alors important d’apprendre à gérer et affronter ses peurs pour avancer et faire en sorte que nos projets et rêves se réalisent.

Nos conditionnements socio-culturels, éducatifs, nos croyances nous apprennent à prendre une place très limitée et à se définir de façon très limité. Quand on se connecte puissamment à ce qui nous fait vraiment vibrer, on peut révéler une détermination à aller le chercher. Bien sûr, le système socio-éducatif ne nous apprend ni techniques, ni méthodes pour le faire.

Après quelques jours de formation sur ces sujets et avec cette vision, cela nous apporte déjà très souvent un vrai changement de perception du monde et de nos capacités.

Qu’est-ce que l’exposition à l’eau glacée va avoir comme impact avec les autres ‘’obstacles’’ de notre vie ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-6

Pour aller dans l’eau glacée, on va travailler sur comment on se connecte à un « Pour Quoi ? » fort, une intention. On apprend à écouter son dialogue interne et notamment à entendre les parts dissonantes. On apprend à composer avec, à se centrer et s’aligner pour aller chercher ce qui est important pour nous. Face à tout challenge de vie, les mêmes stratégies mentales peuvent ensuite être utilisées. Les icebaths peuvent être considérés comme de l’entraînement avant une mise en application pour nos projets, objectifs et challenges.

D’ailleurs, je n’utiliserais pas le mot « obstacles » – notre sémantique interne est très importante – car si je définis un élément comme un obstacle, cela veut dire que je lui donne la capacité de m’arrêter. Je préfère le mot « challenge ». On est parfois challengé par la Vie. La question est alors : Quelles sont mes ressources et quelles sont les façons les plus appropriées pour moi maintenant pour parvenir à ce qui est important pour moi ?

Comment tes enseignements accompagnés de la méthode Wim Hof permettent-ils de faire la différence entre ‘’peur’’ et ‘’danger’’ ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-7

Certaines parts de nous sont désignées pour nous faire fuir à la moindre menace. Et l’eau glacée est clairement un environnement extrême. Apprendre à se détendre dans cet élément est riche d’apprentissage de ces mécanismes archaïques. Cela permet de comprendre, repérer et réorienter ce qui se passe en nous lorsque l’on ressent de la peur.

Parler en public n’est à priori jamais dangereux et pourtant c’est l’une des peurs les plus répandues ! Les manifestations de la peur, les mécanismes de préparation au fight/flight/freeze (combattre/fuir/figer) sont ressentis et canalisés dans la pratique de la WHM.

Ton parcours montre que tu cherches à dépasser ta zone de confort, qu’est-ce que cela t’apporte de te ‘’mettre en danger’’ ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-8

J’élargis surtout ma zone de confort en découvrant, ainsi, mon potentiel et mes ressources. Jean Louis Etienne dit « on ne repousse pas ses limites, on les découvre ». Se mettre dans des situations challengeantes nous pousse à aller découvrir notre potentiel, à apprendre à le mobiliser et donne une vraie aisance et confiance.

Si on parle de BASE Jump, de parapente en voltige, d’exposition dans la Nature en situation extrême, c’est déjà et avant tout un vrai bonheur, un vrai plaisir et une connaissance de Soi, de ce qui est vraiment important. Dans ces domaines, on se retrouve loin des masques portés dans une vie plus « conventionnelle ».

Je vis très souvent dans ma « zone de confort » mais je me choisis et vis volontiers des expériences et aventures qui bousculent celle-ci et m’amènent à découvrir des ressources peu utilisées au quotidien. C’est donc un révélateur.

As-tu encore des limites à tes rêves ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-9

Le point essentiel pour moi est de se choisir des rêves, challenges, projets qu’on ne peut réaliser que le jour où on se les choisit. En somme, des rêves trop grands pour la personne qui le pose sur le papier. Et c’est bien ainsi que l’on va se mettre en mouvement et se donner les moyens de devenir la personne en capacité de réaliser ce ou ces rêves-là. Donc la limite qui existe désormais pour mes rêves c’est surtout ceux que je me choisis.

Sommes-nous déjà morts pour n’avoir jamais vécu en dehors de notre zone de confort ?

On dit souvent que la plus grande peur est celle de la mort, mais pour moi la plus grande peur est celle de mourir sans avoir exploité et offert au monde son plein potentiel. Donc ce n’est pas la peur de mourir mais celle de mourir avant d’avoir osé suivre ses rêves.

L’obstacle pour toi est un ‘’challenge’’, un ‘’jeu’’, qu’il est amusant de réussir. Est-ce ta définition de la vie ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-10

Oui je le disais plus haut sur la sémantique, et c’est l’état d’esprit. Ce qui importe n’est pas ce que l’on vit mais comment on le vit. Donc oui, je choisis de voir et de vivre la Vie comme un grand terrain d’Aventures et d’Expériences. Et face aux challenges, trouver la façon la plus intéressante d’apporter une réponse.

Dans les prochains mois, tu accompagneras plusieurs groupes en Himalaya en collaboration avec Shanti Travel pour effectuer des treks & Wim Hof Method. Pourquoi l‘association des 2 pratiques est-elle idéale ?

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-11

Pratiquer la WHM dans cet environnement himalayen est l’idéal. La WHM à pour origine le Tummo, qui vient de ces régions himalayennes. Respirer l’air de la région la plus élevée au monde, se baigner dans ses eaux sacrées, dans ces paysages mystiques est une chance et cela va vraiment apporter une dimension supplémentaire.. La pratique va être en lien direct et l’environnement naturel et humain de ces lieux et va conforter la pratique de la WHM. Je ne peux imaginer un lieu plus adapté à cette pratique; c’est vraiment un rêve de pouvoir le faire ainsi !

D’un point de vue personnel, l’Himalaya est un lieu unique et je vais me relancer, dans les années à venir, sur des pratiques en liée à cette culture (himalayisme). Je vais étudier comment des techniques respiratoires et une méthode de préparation mentale peuvent changer le rapport à l’alpinisme. Cette région est fabuleuse.

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-12

Le phénomène de groupe est-il porteur de plus de résultats que le fait de pratiquer la méthode tout seul ?

Ça dépend de l’orientation de chacun, mais oui, j’ai très souvent des retours positifs de mes coachés qui ont vécu les 2 formats.

Ce ne sont pas les mêmes énergies à l’œuvre et la force du groupe, les échanges, la synchronisation qui se créée permet un vrai soutien à la mise en place de résultats. Ma base c’est le coaching one to one et justement cette énergie de groupe est un tel support que je décide de pratiquer, de plus en plus, la WHM en groupe !

voyage-transformationnel-himalaya-sebastien-payet-132

Vous souhaitez en savoir plus sur les voyages en Himalaya avec Sébastien Payet ?

Découvrez notre voyage transformationnel en groupe au Ladakh

Propos recueillis par Alex Le Beuan, fondateur de Shanti Travel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend