Shanti Travel > Le Sri Lanka, pays des pierres de lune

Le Sri Lanka, pays des pierres de lune

Pierre de lune Sri LankaLorsque j’ai visité les cités anciennes d’Anuradhapura et Polonnaruwa dans le triangle culturel du Sri Lanka, j’ai été interpellée par les dalles semi-circulaires qui matérialisent l’accès aux sanctuaires bouddhistes. Ces pierres sur lesquelles sont gravés en bas-relief des bandeaux aux motifs animaliers et floraux  s’appellent « moonstones » ou « pierres de lune » en Français. Comme les Anciens ne faisaient rien au hasard, je me suis interrogée sur la signification symbolique de ces pierres de seuil. Vous avez envie d’en savoir davantage ?  Alors suivez-moi jusqu’au pays des pierres de lune, qui est aussi le nom de la pierre semi-précieuse emblématique du Sri Lanka.

La pierre de lune : vers la voie de la sagesse…

La pierre de lune, qui marque la première marche de l’accès au temple bouddhiste symbolise l’ouverture à la voie de la sagesse. Elle est formée d’une succession de demi-cercles concentriques qui conduisent à une fleur de lotus placée en son centre. Chaque demi-cercle orné de motifs symboliques qui compose la pierre de lune représenterait une étape du chemin spirituel préconisé par le Bouddhisme.

Pétales, animaux, lianes, fleur de  lotus : tout est symbole !

Sri Lanka PolunnaruwaA l’extrême périphérie de la pierre de lune, la frise de pétales de fleurs figurant des langues de feu symbolise la douleur générée par les flammes du désir, à l’origine des tourments de l’Homme, selon les préceptes bouddhistes. Dans le bandeau suivant, quatre animaux se suivent. L’éléphant symbolise la naissance, le cheval, la vieillesse, le lion, la maladie et le taureau, le déclin qui aboutit à la mort. Cette succession animale qui se répète symbolise le « Samsara », le cycle de l’existence, le mouvement perpétuel de la naissance jusqu’à la mort. Dans le  troisième demi-cercle, les volutes de feuilles et de fleurs représentent le désir dont le disciple bouddhiste doit se détacher pour accéder au Nirvana, étape où le mental est définitivement apaisé. Arrivent alors les oies portant en leur bec des bourgeons de fleurs de lotus qui marquent l’étape de l’acquisition du discernement. Avant d’accéder au centre de la pierre de lune, on trouve parfois, et à Anuradhapura notamment, une quatrième  frise dans laquelle s’inscrit un entrelacement végétal qui figure les mondes célestes et divins. Au cœur de la pierre de lune et but ultime de ce chemin spirituel, la fleur de lotus épanouie symbolise le moment où le disciple bouddhiste accède au Nirvana, ce qui lui permet d’échapper au « samsara » et au cycle des réincarnations.

Si comme moi, les pierres de lune vous fascinent, sachez qu’elles sont source d’inspiration pour les artisans locaux et vous pourrez en rapporter une en version miniature ou représentée sur un panneau mural en batik !

Pour voir les plus belles pierres de lune du Sri Lanka, inscrivez à votre programme la visite des anciennes capitales Anuradhapura et Polonnaruwa. Cliquez sur le lien suivant pour découvrir notre itinéraire incluant la visite du triangle culturel du Sri Lanka  http://www.shantitravel.com/fr/voyage-sri-lanka/nature-et-culture-du-sri-lanka/

1 Commentaire

  1. Gea
    11 novembre 2015 / 7 h 51 min

    Merci pour votre article, très intéressant. Il est tellement vrai que les pierres de lune ont un côté fascinant, et il n’est pas si facile de trouver des informations à leurs propos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend