Shanti Travel > Balade au fil de l’eau sur le canal hollandais de Negombo

Balade au fil de l’eau sur le canal hollandais de Negombo

Canal de Negombo, Sri Lanka

Une balade exotique toute en douceur

En ce samedi, l’équipe de Shanti Travel Colombo est sur le pied de guerre pour partir à Negombo, l’un des principaux ports de pêche de la côte Ouest à 30 km au nord de la capitale économique. Au menu de la matinée, une balade sur le canal hollandais, le mal nommé puisqu’il existait deux siècles avant la colonisation hollandaise.

 

Sur les traces des marchands de cannelle…

 

Reliant l’embouchure de la rivière Kelani au port de pêche de Negombo, le canal aurait été creusé au XVème siècle par le roi Parakramabahu alors que la lagune de Negombo était au cœur du commerce de la cannelle. Les Hollandais ne firent que le prolonger jusqu’à Puttalam au Nord sur 120 km.

Nous traversons rapidement la ville en empruntant la route principale sur laquelle les hôtels succèdent aux restaurants et aux boutiques de souvenirs. A la sortie de Negombo, nous gagnons le village de Poruthota dominé par une grande mosquée blanche et verte en surplomb de l’océan. Au loin, on aperçoit une multitude de voiles carrées terre de sienne et ivoire, dont l’orientation vers la côte annonce le retour des pêcheurs !

 

Approche de la vie locale…

 

Balade en bateau à Negombo

Les paysages rivalisent de beauté au fil du parcours

Deux bateaux à moteur nous attendent et hop là, nous embarquons. Les Européennes de l’équipe jouent les tournesols alors que nos amis sri lankaises se protègent du soleil ! Un martin-pêcheur nous souhaite la bienvenue et sur les berges renforcées par des gabions, les villageois s’affairent. Un pêcheur remaille son filet, une maman, un enfant dans les bras nous salue, une vieille dame prend son bain. Nous dépassons quelques maisons dont les clôtures végétales ploient sous les bougainvillées en fleurs et le canal s’ouvre sur un magnifique lagon séparé de l’océan par un banc de sable. Nous longeons une île sur laquelle trône une église badigeonnée en bleu turquoise nous rappelant que c’est à Negombo, surnommée la « petite Rome », que vit la majorité des 6% des chrétiens de l’île, ici des catholiques romains. Les colons portugais se sont attelés à évangéliser les populations côtières !

 

Un jus de thambili pour la forme !

 

Nous baissons parfois la tête pour éviter les palmes d’un cocotier dont le tronc ploie sur l’eau et nous arrêtons pour contempler de paresseux varans qui lézardent sur les branches dans la mangrove. Les bateliers s’arrêtent prêts d’un ponton où nous achetons des noix de coco royales. Toute l’équipe sirote avec une paille le thambili, l’eau bienfaitrice de cette grosse noix orange. Ayant fait le plein d’énergie, nous poursuivons notre balade : quelques cochons bien rondelets sur la rive, puis des fabriques de tuiles, l’une des spécialités de la région. Notre pilote attire notre attention sur les arbres des rives : le jacquier dans le tronc duquel on construisait autrefois les pirogues à balancier, l’arbre aux woodapple ou « pommes de bois » qui donnent un jus ou des confitures savoureuses, le « bolsa » ou « kadduru » dont les fruits ne sont pas comestibles mais sont utilisés pour la confection des masques traditionnels.

 

Démonstration de « toddy tapping »

 

Toddy tapper au Sri Lanka

Le "toddy tapper" !

Nous franchissons de vieux ponts plus ou moins brinquebalants. Un peu plus loin, nous débarquons pour assister à une démonstration de « toddy tapping », le point d’orgue de la balade. Ah, ah ! C’est quoi ? Le « toddy tapper », entendez l’homme de l’art, fait preuve d’une incroyable agilité en se hissant au sommet du tronc du cocotier avant de faire le funambule sur les cordes qui le mèneront d’un arbre à un autre. Au cœur des palmes, il procède à l’incision lui permettant de recueillir la précieuse sève, le « toddy ». A son retour sur terre, notre « acrobate », auquel nous témoignons notre admiration, nous sert un verre de ce fameux nectar, un peu laiteux, dont le goût ne nous laissera pas un souvenir impérissable !

Riches de cette nouvelle expérience, nous nous laissons glisser jusqu’à une vieille écluse désaffectée qui laisse imaginer le trafic sur le canal à l’époque où les bateaux, chargés de cannelle, l’empruntaient. Ce n’est pas toutes voiles dehors mais plein gaz, avec les odeurs qui vont avec, que nous regagnons l’embarcadère, ravis de notre belle matinée.

Notre avis : ce tour en bateau est idéal pour les voyageurs fraichement débarqués pour un circuit au Sri Lanka puisque Negombo est à seulement 8 km de l’aéroport. Cette promenade en pleine nature permet une première approche de la vie locale et une découverte de la somptueuse végétation du Sri Lanka tout en sirotant le thambili, la boisson locale typique. 

Vous souhaitez inclure les canaux de Negombo à votre voyage sur mesure au Sri Lanka ? Faites-en la demande à nos experts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend