Shanti Travel > Un weekend à la Robinson Crusoé en Indonésie

Un weekend à la Robinson Crusoé en Indonésie

Robinson Crusoé en IndonésieTout juste arrivée à Bali et me voici déjà en train de jouer à Robinson Crusoé en Indonésie avec mes palmes, mon masque et mon tuba pour faire trempette avec des raies mantas sur « l’œuf » de Bali : Nusa Penida. Mais comment en suis-je arrivée là ? Rembobinons le cours du temps mais avant, petite parenthèse géographique : je vous invite à prendre une carte et vous vous rendrez compte qu’avec un peu d’imagination Bali ressemble à une poule et Nusa Penida à son œuf !

 

Première nuit à la belle étoile et première plongée

Samedi matin, me voilà donc sur un bateau au départ de Sanur avec ma très chère collègue et colocataire Anne Maëlle. Après un arrêt à Lembongan, nous débarquons sur le port de Nusa Penida. Si l’île est bien plus grande que Lembongan, elle est encore «hors des sentiers battus » de par sa réputation d’île aux démons.

Nusa Penida IndonésiéEn effet, les Balinais hésitent encore à s’y rendre et donc à y développer le tourisme. En plus d’être un repaire supposé de démons et autres mauvais esprits, ce fut également un endroit de choix pour envoyer les criminels et les exilés du royaume de Klung Kung. Il y a en tout et pour tout 3 hôtels sur l’île dont les plages servent principalement à la culture des algues et c’est donc en véritable Robinson Crusoé des temps modernes que nous enfourchons notre scooter et nous nous rendons à Crystal Bay pour y installer nos hamacs.

De superbes fonds marins sont accessibles directement depuis la plage et c’est avec plaisir que je savoure ma première immersion indonésienne au milieu des poissons et coraux multicolores.

Expédition sous l’eau : raies mantas avec bonus dauphins !

Un coucher de soleil et une nuit à la belle étoile plus tard, c’est un peu inquiète que je me réveille. Une dizaine d’années auparavant, j’avais déjà eu la chance de nager avec des raies pastenagues en Polynésie. Jusque-là tout va bien me direz-vous, mais peut-être moins téméraire et plus jeune, j’ai un souvenir très net de moi, accrochée à une pirogue comme si ma vie en dépendait, en train de me faire gentiment transporter en amazone par une raie pastenague joueuse.

C’est donc mi-figue mi-raisin que je sors de mon hamac et que nous partons avec un pêcheur/gérant de warung (petit boui-boui local)  en direction de l’endroit où les raies mantas aiment flâner de bon matin. Apparemment, ce matin, elles ont décidé de prendre leur petit déjeuner ailleurs.

Un peu déçues, nous allons visiter les criques en espérant trouver leur nouveau restaurant quand nous tombons sur un groupe d’une petite dizaine de dauphins. Oui, j’ai bien dit des dauphins ! Ni une ni deux, tout le monde se jette à l’eau, et par la même manque de faire chavirer le bateau. Farceurs, les dauphins ont joué à cache-cache avec nous et ont vite vu que nos capacités pulmonaires sont comment dire – inégales­ – nous avons « seulement » pu les voir évoluer au fond de l’eau. Mais déjà, pour un premier weekend en Indonésie je ne me plains pas. Le temps de regarder les dauphins s’éloigner et notre pêcheur nous signale que les raies mantas viennent d’arriver.

Et là, rebelote tout le monde se jette à l’eau, avec plus de calme tout de même.  Bien motivée par ma rencontre avec les dauphins, j’en oublie mes craintes et j’assiste à un véritable défilé de raies mantas. Une puis deux et trois raies mantas évoluent autour de nous, chacune avec leur petit poisson pilote nettoyeur de branchies. Entre le vaisseau spatial et le rapace sous-marin, une chose est sûre la raie manta semble planer sous l’eau. Une raie facétieuse se met à tournoyer sur elle-même sous l’objectif des photographes amateurs, on pourrait croire qu’elle prend la pose !

Retour sur la terre ferme !

Balade en scooter en IndonésieNous rentrons au port, heureuses et prêtes à découvrir la partie terrestre de l’île. En deux heures de scooter, nous n’arrivons pas à en faire le tour, nous atteignons néanmoins le temple de la grotte : Pura Goa Giri Putri. Quelques marches à gravir et nous voilà dans ce qui semble être un petit temple somme toute classique. Parées de nos plus beaux sarongs, nous nous aventurons dans la véritable entrée de la grotte et quelques crapahutages à quatre pattes plus tard, nous découvrons un immense temple creusé dans la roche où résonnent les cris des chauves-souris ! Nous retraversons ensuite l’île en scooter entre chemins de terre et rencontres avec les habitants.

Nusa Penida, à quelques quarante minutes de Bali, vous garantit un dépaysement rapide et vous permet de réveiller le/la Robinson Crusoé qui sommeille en vous !

Indéniablement, le retour en speed boat le lundi matin pour se rendre au travail est un plus non négligeable pour bien commencer sa semaine et faire rêver les amis restés en Europe. Pour vous aussi vous lancer dans des aventures à la Robinson Crusoé en Indonésie, contactez notre équipe d’experts locaux basée à Bali : http://www.shantitravel.com/fr/voyage-en-indonesie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend