Shanti Travel > Premiers pas sur l’île de Bali

Premiers pas sur l’île de Bali

Sourires des habitants de Bali

Sourires des habitants de Bali

Mesdames et Messieurs nous entamons maintenant notre descente vers l’aéroport de Denpasar…

Lorsque l’avion touche le sol de Denpasar, je décide de quitter l’appareil sans aucun à priori ni opinion pré définis. Je me félicite d’ailleurs de ce choix lorsque mon futur colocataire me fait visiter l’appartement : « Pour Bali, c’est bien, pour l’Europe, ça l’est peut être un peu moins… ».

Bien sûr ! A quoi bon garder en tête les standards dans lesquels nous avons évolué ? C’est là tout l’intérêt de la découverte d’un pays : se laisser transporter par les attitudes qui nous entourent et s’imprégner des sons, couleurs et saveurs balinaises. Mais malgré cet état d’esprit, je suis encore bien loin d’imaginer les phénomènes que recèlent la culture indonésienne. Il ne me faut guère de temps pour en être complètement fascinée. Quelle leçon de vie, ce séjour à Bali, cette escapade au sein de cette île à taille humaine ! Il est vrai que les « on dit » des diverses personnes y ayant déjà voyagé témoignent d’une gentillesse sans pareille. Mais que faire de simples avis ? Rien de tel que d’apercevoir les sourires omniprésents de ces gens enjoués et dévoués. La dévotion, ce mot me vient à l’esprit en repensant à ce jeune Balinais qui a patiemment tenté d’arrêter un taxi afin de me jeter dedans pour mon installation dans mon appartement. Quant à l’engouement, il m’a sauté aux yeux après mon premier trajet en taxi pendant lequel j’ai pu chanter Bon Jovi et U2 à tue-tête avec le chauffeur !
It’s my liiiiife, now or neveeeer… ! Mais une multitude d’autres surprises de ce genre m’attendent encore…

Rizières en terrasse de Tegalalang

Rizières en terrasse de Tegalalang

D’ailleurs, j’y pense : un premier repas en Indonesie c’est un peu à double tranchant, ca passe ou ca… pique !! Mie ayam, Lalapan, Nasi Campur… A mon arrivée, tous ces mots se mélangent de mon point de vue français. Une réflexion de quelques minutes s’avère absolument inutile : l’explication ne tombera pas du ciel. Je fais donc un choix plus qu’hasardeux, je dirais même aventureux ! Ma collègue indonésienne a l’air étonnée :
« – Oh, tu aimes manger épicé ?
– Bien sûr ! J’ai l’habitude ! », je rétorque, sûre de mon coup. La première bouchée est délicieuse. La deuxième, un peu relevée. La troisième l’est beaucoup plus. La quatrième commence à être difficile à supporter…
« Tu peux changer de plat si tu ne supportes pas ! » Hélas, je vais devoir remballer ma fierté et accepter ma faible tolérance à l’épice indonésienne ! Moralité, si on vous pose la question « Pedas ? », réfléchissez-y à deux fois avant de jouer les durs à cuire ! Gardez bien en tête que ces petites anecdotes feront partie de votre quotidien lors de vos différentes excursions à Bali !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend