Shanti Travel > On the road again : destination Sidemen !

On the road again : destination Sidemen !

Sidemen en Indonésie

Sidemen : une escapade verdoyante

Vendredi, il est cinq heures, nous partons à peine du bureau pour notre destination du week-end : Sidemen. Cela ne vous dit rien ? Justement ! Se lancer hors des sentiers battus, ça ne fait de mal à personne !

Quelques minutes après avoir quitté la route principale, nous nous perdons ! C’est dans ce genre de moments qu’on se rend compte que ces chauffeurs, ils ont quand même du mérite. Impossible n’est pas Shanti, nous finissons par trouver notre hôtel. Alors, on s’installe, on y voit pas grand-chose parce qu’il est déjà tard mais l’avantage, c’est que le matin on a ce petit suspense de découvrir les environs. Je peux vous dire que pour le coup, nous n’avons pas été déçus du voyage. Quel plaisir d’apprécier son pancake à la banane (petit dèj’ incontournable indonésien) en contemplant les rizières d’un côté et le mont Agung de l’autre !

Cérémonie au temple Besakih

Temple de Besakih, Sidemen

Le temple de Besakih

Nous reprenons donc notre route, vers Besakih, le temple mère de l’hindouisme balinais. Après négociation, processus inévitable d’un séjour en Indonésie (petite astuce, soyez toujours sûr du prix que vous voulez dépenser, cela fonctionne toujours mieux avec un brin d’assurance), notre guide Ketut nous permet d’accéder au temple, dans des endroits où les visiteurs n’ont pas forcément accès. Coup de chance, il y a une cérémonie ! Mais discrets, nous restons dans un coin pour ne perturber personne. Les Balinais sont assez attentifs à la tenue traditionnelle : les hommes portent un premier sarong autour de leur taille, qu’ils recouvrent d’un deuxième tissu de couleur différente et une ceinture en guise de séparation entre le haut du corps, partie « pure » et le bas, partie « impure ». Allez savoir pourquoi, en ce qui concerne le t-shirt, on a parfois des tenues inhabituelles … Jugez par vous-même, ce Balinais avec un air de rockeur… ♫ « Je n’reconnais plus personne, en Harley Davidson » ♪♫

Cérémonie au temple de Besakih

A chaque Balinais son propre style !

Attention par contre à ces vendeurs omniprésents, certes un peu embêtants mais en restant calme, on y voit surtout un moyen de pratiquer son indonésien ! Bref, pas de quoi gâcher une si jolie visite.

A l’est de Bali, le village de Sidemen

Cap vers Sidemen, où l’on doit d’abord affronter une route qui semble avoir été frappée par une demi-douzaine d’astéroïdes… Forcément en scooter c’est moins pratique ! Mais le jeu en vaut la chandelle, car c’est une vue à couper le souffle qui nous attends. Des rizières à perte de vue, nous sommes littéralement perdus dans un décor aux nuances vertes époustouflantes, parsemé de fleurs rouges et roses. Amateurs de sérénité, bingo ! Une ambiance apaisante qui recharge les batteries, et dont le seul bruit dont on puisse se plaindre est le croassement des grenouilles. L’impressionnante montagne sacrée, le volcan Agung, où réside la divinité Shiva, surplombe la vallée. Pas de bol, la météo devait être en RTT ce jour là… Mais une fois encore, comment se plaindre quand on a la chance de passer ne serait-ce que deux jours au milieu d’un panorama tel que celui là !

Rizières de Sidemen

Les paysages reposants de Sidemen

Nous atteignons notre second hébergement, accueillis par une équipe amicale sans pareille, celle du Surya Shanti. La cerise sur le gâteau : (roulement de tambours…) Le massage de bienvenue ! Sidemen s’avère être la destination incontournable pour des vacances bien-être : un environnement paisible, une végétation aux multiples nuances de verts, un air reposant, le tout sur un fond sonore de cours d’eau ruisselants mêlé au bruit du vent se faufilant entre les bananiers. Un cocktail de sérénité optimal.

Moralité : osez tenter des destinations peu fréquentées, et prenez un voire deux pulls si vous conduisez de nuit !

Nos remarques : les plus téméraires peuvent s’attaquer à l’ascension du Agung. Tous les niveaux sont proposés, de la randonnée en douceur à l’escalade fureur, il y en a pour tous les goûts. Vous avez également la possibilité de vous immiscer dans un atelier de tissage pour y observer la confection de tissus locaux, un travail d’une minutie impressionnante !

1 Commentaire

  1. Mathilde
    25 octobre 2013 / 9 h 08 min

    Super article! Quelle plume! J’ai eu la chance de visiter sidemen également et la description est authentique!
    Merci Manon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend