Août
2017

Les 5 temples incontournables au Népal

Publié le 07/08/2017 par Ken Shanti Travel

Vous partez en voyage au Népal pour tenter une aventure hors du commun ? Vous vous immergez dans des panoramas pittoresques mais également dans une culture fascinante. Nous avons sélectionné pour vous les cinq temples incontournables du Népal, ces édifices sacrés qui préservent les coutumes locales et le patrimoine architectural du pays.

1 Golden Temple – Patan

Caché au Nord du Durbar Square de Patan, le Temple d’Or (temple Hiranya Varna Mahavihar) est un monastère bouddhique unique. Son emplacement remonterait au début du XVe siècle mais une légende date sa fondation dès le XIIe siècle. Par une étroite porte en pierre à l’Est, admirez les lions sculptés qui vous accueillent et annoncent une porte magnifiquement décorée de divinités. Une fois dans la cour principale, vous serez étonnés par la profusion extraordinaire de statues, densément éparpillées dans un espace exigu. Votre circuit au Népal vous permet de découvrir le si bien nommé temple d’Or, en raison des plaques de métal couleur dorée qui couvrent une partie de sa façade. Le sanctuaire principal renferme une statue de Sakyamuni (le bouddha historique). Aux quatre coins de la cour se tiennent des statues de singes offrant des fruits.

Saviez-vous que le prêtre du temple est un jeune garçon de moins de 12 ans qui assure cette fonction pendant 30 jours avant d’être remplacé par le suivant? Tout le vieux Patan regorge de ruelles et de petites places, où se côtoient temples, maisons traditionnelles Newar et ateliers d’artisans. En flânant à seulement quelques pas du temple d’Or, vous découvrirez alors un autre trésor, le temple de Kumbeshvar, rare temple surmonté de 5 étages !

2 Muktinath – Mustang

Perché à 3710 m d’altitude au Mustang, le complexe religieux de Muktinath est un lieu de pèlerinage hindou et bouddhiste majeur, attirant les marchands tibétains du Mustang comme les sâdhus venus à pied d’Inde avec leur baluchon. Ce sanctuaire au cœur de l’Himalaya regroupe différents édifices religieux. Dans un paysage himalayen désertique et minéral, le site offre une vue spectaculaire sur les sommets environnants. Grâce à une fissure dans les rochers d’où jaillissent de l’eau et du gaz naturel, l’endroit est un mélange unique des éléments air-eau-feu-terre, ce qui lui donne son caractère si sacré. Dans un cadre splendide, au milieu des arbres, déambulez autour d’un petit monastère, d’un temple dédié à Vishnu ainsi que du temple de Jiwala Mayi, qui abrite la célèbre flamme éternelle de Muktinath. Situé à une journée de marche de Jomsom, Muktinath est une étape incontournable lors d’un trekking autour des Annapurnas ou d’un trek au Mustang.

3 Budanilkantha – Katmandou

Loin des circuits touristiques classiques, ce site situé à seulement une dizaine de kilomètres de Katmandou, est visité principalement par des Népalais. L’atmosphère authentique et mystique donne au lieu un charme particulier, en plein air, étape mémorable de votre voyage organisé au Népal. Les rituels des fidèles se tiennent autour d’une grande statue de Vishnu couchée, décorée de nombreuses offrandes. Taillée dans un seul bloc de pierre autour du VIIIe siècle, cette statue mesure 5 m de long. C’est une des plus impressionnantes du pays. Les visiteurs pourront la voir à travers la barrière qui entoure le bassin sacré mais ne pourront pas s’approcher d’avantage. Représenté sous la forme de Narayan, Vishnu tient dans ses quatre mains les différents attributs qui le caractérisent : un chakra, une conque, une massue et une fleur de lotus. Il se repose sur son lit pendant toute la durée de la mousson. Puis un festival se tient à l’automne, lorsqu’il se réveille : Haribodhini Ekadashi.

4 Indreshwa Mahadev – Panauti

Dans la vallée de Katmandou, et plus précisément dans le village de Panauti, à une trentaine de kilomètres à l’Est de Katmandou, découvrez le temple d’Indreshwa Mahadev. Ce Temple hindou surmonté d’un triple toit dans le style des pagodes népalaises se trouve dans une grande cour pleine de statues. Magnifique exemple de l’architecture Newar, il a été construit en 1294, puis reconstruit sous sa forme actuelle au XVe siècle. Les bois des portes et des fenêtres sont ornées de sculptures d’une grande élégance, représentant de belles scènes romantiques. Il renferme un lingam de Shiva, lui conférant ce caractère extrêmement sacré pour les hindous. Avec votre agence de voyage au Népal, découvrez ce site qui comprend également le temple d’Unamanta Bhairab, bâtisse rectangulaire où trois statues se trouvent aux fenêtres de l’étage. Retrouvez également un petit temple de Shiva, un sanctuaire de Vishnu, et le musée de Panauti. Une belle balade à travers les cultures en terrasse à la rencontre des Népalais vous permet de rejoindre Dhulikhel via le charmant village de Nammo Bhouddha. Au cœur de ce Népal authentique et rural, on imagine aisément à quoi devait ressembler Katmandou et sa vallée dans le passé !

5 Swayambhunath – Katmandou

Le choix était difficile parmi les magnifiques temples qui émaillent le territoire népalais, mais ne manquez pas le temple de Swayambhunath, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Selon la légende, la vallée de Katmandou était autrefois occupée par un lac et la colline de Swayambhunath aurait « surgi d’elle-même » (swayambhu). Véritable havre de paix perché sur une colline à l’Ouest de la ville, on le surnomme aussi le « Monkey Temple » en raison des nombreux singes présents sur le site. Sa stupa étincelante, surmontée des yeux de Bouddha, symbole du Népal, vous regardent et vous accueillent, au milieu d’une profusion d’iconographie religieuse. Cet ensemble architectural a été par endroit touché lors du séisme du 25 avril 2015, mais l’ambiance et la fréquentation sont toujours au rendez-vous. La symbolique hindoue et bouddhique est présente partout autour de la grande stupa.

Les odeurs d’encens, les lampes à beurre flottant dans l’air, les drapeaux à prières colorés, les singes, tout participe à l’expérience mystique du lieu. Visitez Swayambhunath de préférence tôt le matin ou au coucher du soleil pour admirer la vue sur Katmandou et les sommets environnants. Les Népalais l’appellent « Swayambu », c’est un pèlerinage très populaire, le site est considéré comme un des plus anciens sanctuaires bouddhiques du monde. Les pèlerins affluent vers Swayambhunath en grimpant les 365 marches du côté Est menant en haut de la colline. Cette entrée offre l’approche la plus spectaculaire. Arrivés en haut, souvent épuisés, les Népalais touchent le « Dorje » doré, un des symboles centraux du bouddhisme tibétain, et sonnent la cloche toute proche. Puis débutent pour certains des circumambulations dans le sens des aiguilles d’une montre autour de la stupa, mais vous pourrez vous contenter d’actionner les moulins à prières qui l’encadrent.

Pour vous décider quand partir au Népal afin de profiter des festivals qui égayent les temples et les gens, demandez conseil à votre Expert-voyage à Katmandou !

Mots-clés : agence voyage nepal, circuit nepal, incontournables nepal, quand partir au nepal, temples népal, voyage népal, voyage organise nepal,