Juil
2017

L’équipe Shanti Travel Bali s’engage pour le recyclage avec Eco Bali Recycling

Publié le 25/07/2017 par Ken Shanti Travel

Créée en 2006, Eco Bali Recycling est une entreprise de recyclage basée à Bali, en Indonésie. Ce mois de juillet, l’équipe de Shanti Travel s’est rendue sur leur site de tri sélectif, étape incontournable entre la collecte de flux des ordures et l’introduction dans la production de matières recyclées. Grâce à Ibu Dwi Septi leur coordinatrice en programmes éducatifs, les employés de votre agence de voyage locale en Asie sont désormais initiés à la gestion des déchets. Et bien plus que ça, car notre charmante formatrice nous a également expliqué les différentes sortes de plastique, verre et papier, pour que nous soyons plus sélectifs dès l’achat ! Notre prochain rendez-vous ?


Cette fois ce sera Eco Bali Recycling qui viendra aux locaux de Shanti Travel pour nous initier au compostage ou comment faire de l’engrais naturel composé de déchets ménagers. En attendant le grand jour, voyons ce que dit Ibu Dwi Septi dans la petite interview sur le recyclage à Bali que nous avons mené après notre session de formation :

Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous présenter Eco Bali Recycling ?

Je m’appelle Dwi Septi, coordinatrice en programmes éducatifs de sensibilisation. Je travaille à Eco Bali Recycling depuis cinq ans. Notre objectif principal est de promouvoir au sein de la population ce que nous appelons le zero waste lifestyle.

Comment faites-vous pour promouvoir le ‘zero waste lifestyle’?

Premièrement, Eco Bali Recycling aborde les enjeux de la pollution à Bali par le biais de l’éducation : au sein des écoles publiques ainsi qu’internationales, des communautés de quartiers, mais également dans le milieu des affaires, comme dans les hôtels et toute sorte d’entreprises à Bali. Les particuliers ne sont pas en reste.

Mis à part ça, nous réalisons des actions plus « concrètes » comme le ramassage et le tri des déchets, qui seront ensuite envoyés aux usines de recyclage à Java. Par exemple pour les communautés de quartiers, nous collaborons avec une compagnie pour aider les habitants à créer une valeur marchande des déchets, de quelles façons peuvent-ils les collecter pour ensuite les revendre. Nous organisons aussi des ateliers de confections artisanales d’objets faits à partir de matières recyclées.


Selon vous y a-t-il un obstacle majeur à la conscience environnementale à Bali ?

Le manque d’information. La plupart des gens n’ont pas conscience des impacts de la pollution engendrée par la cumulation des déchets. Une fois lors d’une formation j’ai fait visionner une vidéo sur l’ampleur de la pollution dans la mer. Quelle surprise pour les spectateurs ! Ils n’auraient jamais cru que leurs déchets ménagers pouvaient arriver jusque-là, qu’ils accrochaient les poissons qui s’en retrouvaient piégés … Et beaucoup croient que les détritus sur les plages viennent uniquement des gens qui jettent leurs ordures directement là-bas. Nous leur montrons que même pour les habitants vivant dans les terres, jeter des ordures dans les rivières aboutit non seulement à la pollution locale mais également marine, puisque le courant finira par les amener sur les côtes.


Un autre obstacle est le manque de structure pour assurer la continuité des initiatives. Une fois la population informée et formée, il n’existe en effet pas de dispositif vraiment effectif pour pérenniser le traitement des déchets. Dans la plupart des cas pour les habitants qui trient leurs ordures, au final ils sont découragés car elles se retrouvent versées et mélangées à nouveau dans le camion-benne de ramassage. Pourtant, certaines écoles et lieux publics mettent à disposition des poubelles de couleurs différentes pour le tri. C’est ce qui nous distingue de ces types d’efforts environnementaux de faible portée venant des collectivités publiques. Chez Eco Bali Recycling, prestataire privé, nous agissons sur toutes les étapes de la chaîne de recyclage. Après l’initiation, nous fournissons l’équipement nécessaire pour le tri et / ou le compostage, nous collectons les déchets, nous les trions, nous les envoyons aux usines de recyclage. Ces matières industrielles serviront à la production d’une multitude d’objets : sacs, cahiers, verres, mais également en bornes de présentations, en toitures, et j’en passe …

Dès ses débuts en 2006, l’histoire de l’entreprise Eco Bali Recycling est marquée par l’engagement environnemental de ses fondateurs expatriés. Dans leur pays d’origine, le tri sélectif est obligatoire. Ces comportements éco-responsables sont si bien ancrés qu’une fois installés à Bali, ils ont souhaité mettre en place des solutions semblables pour traiter leurs propres ordures. Avec une camionnette, ils organisaient des ramassages réguliers pour leur petit comité soucieux de l’environnement.

A l’époque il ne dépassait pas les 10 personnes et l’idée de fonder eux-mêmes un centre de tri pour la revalorisation des déchets à grande échelle ne les avait pas encore effleurés. Au fil du temps, avec le bouche-à-oreille, leurs relations souhaitant se joindre à leurs efforts se multiplient. La demande s’est tellement amplifiée qu’aujourd’hui l’initiative initiale entre amis s’est transformée en compagnie locale. Si le niveau d’évolution d’une société s’observe à travers son industrie du recyclage, c’est parce qu’elle est censée s’adapter à la quantité ainsi qu’à la nature des déchets. En cela, Eco Bali Recycling constitue un acteur de premier plan.

En tant qu’entreprise certifiée Travelife, Shanti Travel est engagée dans le développement durable et nous sommes soucieux de travailler avec des partenaires oeuvrant pour les mêmes causes.