Avr
2016

Welcome to Mowgli Land

Publié le 13/04/2016 par Sophie ShantiTravel

Le 13 avril sort en salle une nouvelle version très attendue du Livre de la Jungle. Les premières images sont impressionnantes, une prouesse technique des studios Disney pour reconstituer un univers fantastique principalement en images de synthèse. Forêts enchantées, rivières tourmentées, végétation dévorante, lumière surnaturelle, la jungle imaginaire que l’on retrouve au cinéma inspire et fait rêver les voyageurs. Indissociable de l’Inde, le chef d’œuvre de Rudyard Kipling est l’occasion de partir à l’aventure au cœur de la nature sauvage du Madhya Pradesh.

 

Il en faut peu pour être heureux

Né à Bombay de parents britanniques, Kipling est envoyé à l’âge de six ans en Angleterre. Dix ans plus tard, il revient en Inde et retrouve son attachement intact pour ce pays qui lui donne toute son inspiration. En 1894, Le Livre de la Jungle met en scène un petit garçon, Mowgli, abandonné en pleine nature au milieu d’animaux loquaces qui tentent de lui inculquer les lois de la jungle. Ses contes et histoires séduisent petits et grands dans le monde entier, l’art de raconter des histoires avec son âme d’enfant le rend très populaire. Kipling devient le premier auteur anglais à recevoir le Prix Nobel de littérature en 1907. A la manière des fables de La Fontaine, l’histoire du Livre de la Jungle adaptée en dessin animé en 1967, est devenue culte pour des générations. Le fondateur du scoutisme, Robert Baden Powell, impressionné par les valeurs exprimées dans le Livre de la jungle, a nommé les chefs de clan « Akela », comme le chef des loups du clan de Seonee qui adopte Mowgli.

 affiche livre de la jungle

Vie sauvage, entre fantasme et réalité

Le Livre de la jungle se déroulerait au Madhya Pradesh, précisément dans le Parc National de Pench, tout près de Seeonee. Kipling a nommé tous ses personnages avec des noms Hindi. « Baloo », ours en hindi, nonchalant et plein de sagesse, enseigne la loi de la jungle à Mowgli et chante avec lui une chanson devenue mythique. « Bagheera », la panthère noire, protège également Mowgli, c’est le seul animal que l’on ne retrouve pas aujourd’hui dans les parcs nationaux du Madhya Pradesh. Vous verrez plutôt des léopards, espèce assez répandue en Inde. Le python, « Kaa » en hindi, fait également partie de la famille. Vous ne manquerez pas les nombreux singes, les « Bandar log » de Kipling, ces langurs agités qui voltigent dans les arbres.

Mais si vous êtes venus jusqu’au Madhya Pradesh, c’est pour avoir la chance d’observer le tigre du Bengale, ce « gros chat » qui nous fait tous rêver. Alors « Shere Khan », le roi tigre  en hindi, vous effraie ou vous fascine ?  De notre côté, on a un faible pour « Hathi » l’éléphant, nettement moins agressif que Shere Khan !

En 1973, le gouvernement indien lance « Project Tiger » visant à protéger les tigres en voie d’extinction avec la création de nombreux parcs nationaux dans tout le pays. Comptant pas moins de neuf parcs et réserves, le Madhya Pradesh abriterait 20% de la population des tigres de toute l’Inde. Mettez toutes les chances de votre côté pour observer des tigres en liberté et explorez les parcs de Panna à 45 minutes de Khajurahho, Kanha, Bandhavgarh où vous aurez la chance d’observer des statues de Vishnu couchée, ou encore le moins fréquenté : Pench. Vous serez surpris par la qualité des hébergements sur place et les compétences des guides naturalistes passionnés. A Kanha et Pench, si vous repérez un tigre, vous quittez votre jeep le temps de monter sur un éléphant pour approcher le fauve de plus près. Bandhavgarh est connu pour ses rares tigres blancs de Rewa, et malgré sa petite superficie, il abriterait la plus grande densité de tigres du Bengale au monde. En 2014, on recense 2226 tigres en Inde, ce qui représente 70% de la population mondiale de tigres.

 

Voyage dans l’Inde immémoriale

Cette région si secrète, surnommée « l’état du milieu », est peu visitée et cache entre ses forêts dont la forêt Satpura et ses collines un patrimoine architectural exceptionnel comme les temples de Khajuraho, le site bouddhiste de Sanchi ou les cités sacrées de Maheshwar, Mandu ou Orchha.  Pour ceux qui ont encore un peu de temps, poussez plus à l’Ouest en Uttar Pradesh pour découvrir le berceau de l’hindouisme, Bénarès, et continuez l’aventure sauvage en observant les rares dauphins du Gange !

Si vous souhaitez découvrir la belle région du Madhya Pradesh, n’hésitez pas à contacter nos experts voyage pour préparer votre séjour. 

Mots-clés : disney, inde, livre de la jungle, Madhya Pradesh, voyage en inde,

À propos Sophie ShantiTravel

Après plus de 3 ans à m’occuper de l’organisation des voyages dans l’Himalaya, et plus particulièrement au Ladakh, depuis l’agence Shanti Travel de New Delhi, je suis partie en Mongolie le temps d’une saison, habiter sous une yourte et rencontrer ce peuple chaleureux. Aujourd’hui entre le Sri Lanka et le Népal, je découvre les charmants voisins de l’Inde et partage mes expériences de terrain avec les autres voyageurs.

Au fil des années et des expériences, l’expertise de notre équipe de conseillers-voyage s’est également agrandie au Sikkim, au Bhoutan, aux régions du Nord-Est de l’Inde, proche de la Birmanie… Mes collègues, tout aussi passionnés que moi par la nature et les grands espaces, sauront vous conseiller sur ces destinations.