Jan
2013

Madhya Pradesh : une destination nature à quelques heures de New Delhi

Publié le 07/01/2013 par Clement Shantitravel
La rivière Betwa et ses temples à Orchha, Madhya Pradesh

La rivière Betwa et ses temples à Orchha, Madhya Pradesh

Le Madhya Pradesh est un grand état situé au centre de l’Inde du Nord. En plus d’abriter des sites religieux et touristiques très connus tel que Khajuraho ou Sanchi, le Madhya Pradesh recèle de nombreux havres de paix naturels ou aménagés par l’homme. Vous pourrez y passer quelques jours tranquilles, au cœur d’une nature plutôt préservée. Je m’y suis rendu il y a quelques jours et vous fais profiter de mon expérience.

Orchha, une ville chargée d’histoire

Orchha est assez peu connue des touristes. On y croise quelques couples qui profitent de leur venue à Khajuraho pour y faire un arrêt, pas plus. Orchha est située sur les rives de la rivière Betwa. Cette petite ville abritait anciennement la dynastie Bundela. Les Rajputs (familles royales indiennes) en avaient fait leur repère de chasse aux tigres et y avait installé quantité de temples hindous et de demeures de Maharajas.

Orchha ou la recherche de temples cachés

Dans cette ville, les temples ont poussé, sont tombés, ont repoussé puis sont retombés… il y en a partout en plus ou moins bon état. Dans le centre ville d’Orchha vous trouverez les principaux édifices, mais c’est en vous baladant autour de la ville en vélo, voiture, scooter… que vous saisirez l’immensité de ce complexe ! Egarés dans la végétation luxuriante, on doit tout d’abord chercher les temples du regard puis, enfin, s’enfoncer dans les petits chemins pour les voir de plus près. Lors de ces excursions, j’ai tout autant apprécié la balade et la nature que les temples.

Une descente en rafting : pratique pour visiter Orchha !

Je vous conseille très sincèrement de commencer votre repérage avec une petite descente en rafting. Et oui ! De la rivière, vous pourrez repérer les limites de la ville, les limites des plus grosses propriétés avec leur mur d’enceinte et enfin les temples disséminés aux alentours. La descente en rafting sur la rivière Betwa (très impressionnante après la mousson) est à considérer comme une balade en bateau agrémentée d’un ou deux rapides, pas plus, parfait pour une famille ou pour des gens peu à l’aise sur l’eau. Elle permet un petit aller-retour le long d’Orchha et un bain rafraîchissant dans une rivière à fort débit. Au poil !

De Orchha à Khajuraho : un vrai zoo !

Pour aller de Orchha à Khajuraho, on empreinte un axe routier qui pourrait nous y amener vite… Mais (parce qu’en Inde il y a souvent un « mais »)… L’axe est très très très emprunté par … des buffalos, des chèvres, des écoliers à vélos, des tracteurs et, bien sûr, des vaches. Cela ralentit considérablement le temps de trajet, mais tout cela reste agréable puisque une halte est possible à Alipura. Petit village dans la même veine qu’Orchha, on peut voir à Alipura de nombreuses ruines de temples, mais je vous conseille de vous y arrêter pour manger uniquement et reprendre la route vers Khajuraho dans la foulée. Le long de la route, vous remarquerez de nombreux petits étangs et points d’eau. Vous comprendrez très vite qu’ils sont réservés à un seul usage : le bain des buffles (d’où le nom Buffalo / buffles à l’eau, non ?).

Khajuraho, un potentiel « nature » mal connu

En plus des temples du Kamasutra, très connus dans le monde entier, j’ai découvert à Khajuraho un potentiel de visites « nature » impressionnant. En louant un vélo le matin du deuxième jour (le vendeur m’a même dit « En cas de vol, je prends la responsabilité, ne vous inquiétez pas ! »), j’ai décidé de ne pas rester dans le centre de cette petite ville et de partir en direction de la gare (direction Bamithal et Panna). J’ai tourné à droite après la route de la gare et ai découvert le barrage de Benisagar. Wouahou ! En arrivant sur place, on a l’impression que le temps s’est un peu arrêté et que la nature a repris ses droits : envolées de parots (à prononcer avec l’accent Hinglish, perroquets indiens communs mais toujours beaux à observer), geais bleus… On ne rencontre personne sauf un vieux pêcheur endormi. On ne peut qu’apprécier d’être sur place pour un pique-nique ou une balade ornithologique (j’opte pour le pique-nique, désolé !).

Une nature à couper le souffle autour de Khajuraho

Avant de quitter le Madhya Pradesh, je voulais aller à Panna National Park, une réserve de tigres (fermée à cause de la saison des amours. Je m’y suis tout de même rendu afin de découvrir un écolodge hors du commun à Panna, respectant une politique responsable et durable draconienne : panneaux solaires, récupération d’eau, emplois locaux toute l’année (alors que l’hôtel est fermé pendant la hors saison), architecture locale, matériaux locaux… Les chambres sont un peu chères pour un voyageur lambda, mais l’accueil y est tellement impressionnant et la nature florissante qu’on ne rechigne pas à payer la note.

L’important ce n’est pas la chute, c’est l’atterrissage… quoi que !

Les chutes de Renneh (Renneh Falls) sont aussi un endroit à découvrir près de Khajuraho et d’Orhha. La légende dit que cette masse d’eau impressionnante n’existe pas en été. Les chutes sont sèches jusqu’au début de la saison des pluies. L’arrivée de l’eau dans les chutes annonce la mousson dans la région. On y croise très peu de touristes (quelques Indiens et peu d’Occidentaux). Depuis quelques années, le site est protégé afin d’éviter les accidents. En effet, la force de l’eau peut rapidement devenir dangereuse  Ce panorama sur une rivière d’un kilomètre de large est vraiment à couper le souffle.

Tout cela pour dire que le Nord du Madhya Pradesh, ne se résume pas aux temples érotiques de Khajuraho. Cet Etat indien propose de nombreux coins peu connus des touristes. Ces lieux ont leurs propres particularités et ne ressemblent en rien à ce que l’on connait en France. Les chauffeurs et guides locaux connaissent ces endroits, alors n’hésitez pas à leur demander de vous y emmener si vous voulez en prendre plein les yeux.

Retrouvez tous les voyages au Madhya Pradesh proposés par Shanti Travel.

 

Mots-clés : Madhya Pradesh, Nature, Orchha, temple,

mm

À propos Clement Shantitravel

Je suis arrivé en Inde en partie grâce à Shanti Travel, en tant que Web Communication Manager. Aprés l'Europe et la Chine, voilà que mes voyages en Inde sont maintenant, aussi, nombreux et ce n'est qu'un début en Asie !