Août
2015

Le Hornbill Festival : au cœur de l’Inde tribale

Publié le 17/08/2015 par Sophie ShantiTravel

Festival Hornbill Nagaland

Aujourd’hui nous partons en direction de l’extrême Nord-Est de l’Inde, au cœur d’un paradis sauvage encore méconnu des voyageurs : le Nagaland. Son nom vient de l’ethnie Naga qui représente 84% de sa population. A la frontière birmane, entre jungle et montagne, ce petit Etat indien de culture tribale abrite un écosystème extraordinaire. Mais l’environnement naturel n’est pas la seule richesse de cette région.

Le Nagaland : entre traditions et diversité

Nagaland Inde

Chaque année au mois de décembre se tient le plus important festival du Nagaland : Hornbill, qui se déroule généralement la première semaine du mois de décembre. Le festival tient son nom du fameux oiseau indien : le hornbill. Ce bel oiseau est vénéré dans la culture Naga pour sa beauté et sa grande vigilance. Riche de ses 16 tribus aux us et coutumes différents, le Nagaland fête la diversité et l’identité unique de son peuple. Ici les festivals sont sacrés, ils sont comme une ode à la nature. La participation des différentes tribus est essentielle. Cette région est connue pour ses nombreux festivals célébrés avec passion mais le Hornbill est surnommé « le festival des festivals ».

Lors des guerres tribales, les Nagas avaient pour coutume de couper les têtes de leurs adversaires et de les collectionner comme symbole de puissance. Cette chasse est bien sur interdite depuis 1935. La culture Naga a changé très rapidement depuis le passage des missionnaires chrétiens. L’anglais et la religion sont les deux caractéristiques communes partagées par les différentes tribus.

Depuis l’an 2000, le gouvernement du Nagaland organise le grand festival de Hornbill pour encourager les interactions et les échanges entre les différentes cultures tribales et promouvoir l’héritage culturel de la région.

Comment se rendre au Nagaland ?

Festival de Hornbill

L’événement a lieu tout près de Kohima, capitale du Nagaland, dans le petit village de Kisama où les tribus de toute la région se rejoignent pour une semaine de festivités.

Les permis sont obligatoires pour pénétrer dans cette région. Nous pouvons nous en occuper à l’avance pour vous. Des vols fréquents depuis Calcutta et Guwahati vous permettent d’atterrir à l’aéroport de Dimapur, pour ensuite rejoindre Kohima en deux heures de route environ. Le petit village de Kisama se trouve à 15 km de Kohima.

Essayez de combiner votre séjour au Nagaland avec un itinéraire en Assam ou en Arunachal Pradesh. Ces états indiens voisins regorgent de trésors à découvrir.

Pour les quelques voyageurs qui pourront assister au festival, vous aurez la chance de comprendre et de découvrir les hommes et la culture du Nagaland, grâce à leurs coutumes, leurs rituels, leurs danses, leurs chants, leur gastronomie…

Les danseurs portent leurs plus beaux costumes de guerrier. C’est le festival le plus spectaculaire et photogénique célébrant la culture Naga. Ecoutez les cris guerriers et vibrez au son des percussions tribales pour une expérience incroyable. Les danses racontent souvent des contes et légendes de héros Naga vêtus de leurs costumes extravagants.

Pendant la semaine de festivités, de nombreux stands exposent les différents arts et artisanats de la région. Ce grand marché local propose des peintures, des sculptures d’artistes contemporains Naga mais aussi des produits naturels ou de la nourriture locale. De nombreux spectacles ont lieu, du concours de tir à l’arc, de la lutte, des concerts, des jeux, des cérémonies religieuses, et bien sur des danses et de la musique !

L’événement qui emporte le plus du succès est certainement le Hornbill National Rock concert : le plus important concert du pays rassemblant des musiciens de toute l’Inde. Voir cette petite ville s’animer pendant une semaine de fêtes vous transporte dans un autre temps.

Quelques conseils lors de votre visite :

Village Hornbill Festival

  • Faites vos réservations d’hôtels et de transports à l’avance pour éviter les arnaques de dernière minute sur place où les tarifs peuvent rapidement grimper !
  • Profitez-en pour explorer la région et partir marcher par exemple dans la vallée de Dzukou
  • N’oubliez pas votre permis et gardez le sur vous tout au long du festival
  • Le climat peut être assez frais dans la région de Kohima au mois de décembre : pensez à emporter quelques affaires chaudes
  • Goûtez les spécialités locales et testez la bière de riz locale
  • Laissez-vous envoûter par la musique et participez aux danses tribales sans modération

Ne manquez pas le Hornbill Festival qui se déroule du 1er au 10 décembre 2015 et découvrez notre voyage au Nagaland, autour du Hornbill Festival.

Pour info, un autre Hornbill se déroule en Birmanie, du 15 au 20 janvier 2016, à Leshi Township dans le nord-ouest du pays.

Mots-clés : hornbill festival, inde tribus, nagaland voyage,

mm

À propos Sophie ShantiTravel

Après plus de 3 ans à m’occuper de l’organisation des voyages dans l’Himalaya, et plus particulièrement au Ladakh, depuis l’agence Shanti Travel de New Delhi, je suis partie en Mongolie le temps d’une saison, habiter sous une yourte et rencontrer ce peuple chaleureux. Aujourd’hui entre le Sri Lanka et le Népal, je découvre les charmants voisins de l’Inde et partage mes expériences de terrain avec les autres voyageurs. Au fil des années et des expériences, l’expertise de notre équipe de conseillers-voyage s’est également agrandie au Sikkim, au Bhoutan, aux régions du Nord-Est de l’Inde, proche de la Birmanie… Mes collègues, tout aussi passionnés que moi par la nature et les grands espaces, sauront vous conseiller sur ces destinations.