Juil
2015

Sagar : découvrir le Lac Inle hors des sentiers battus

Publié le 02/07/2015 par Thomas Shanti Travel

inle-village-flottant-birmanie

Le gigantesque lac Inlé, sur lequel les Intha (une ethnie de pêcheurs et d’artisans) ont dressé des villages flottants, attire principalement pour son peuple et ses paysages enchanteurs entre tranquillité de l’eau et montagnes majestueuses. Avec Bagan et Yangon, le lac Inlé est l’un des sites les plus célèbres de Birmanie et donc un des plus fréquenté par les touristes.

Une multitude de petites barques arpente de long en large le bassin principal du lac Inlé de l’aube au coucher de soleil (il est interdit de naviguer de nuit sur le lac !). De Nyaungshwe, la seule petite ville aux abords du lac, au fameux site archéologique d’Inthein (ou Indein) en passant par les hôtels qui bordent le lac Inlé, une journée de visite se déroule au rythme des bruits de moteurs d’embarcations qui transportent les nombreux touristes.

Alors est-il encore possible de découvrir le lac Inlé en-dehors des sentiers battus?

La réponse est OUI ! Et tient en un mot : Sagar.

sagar-inle-stupa-birmanie

LA GRANDE TRAVERSEE DU LAC INLÉ

Le village de Sagar (ou Saggar selon les traductions) est situé tout au sud du lac Inlé, isolé et préservé à ce jour. Il se trouve aux abords d’un des derniers vrais bassins du lac. Pour rejoindre Sagar depuis Nyaungshwe tout au nord du lac Inlé, il faut compter près de 3h de bateau !

bateau-inle-sagar-birmanie

Cela peut paraitre long et cela en décourage souvent plus d’un, pourtant le trajet jusqu’à Sagar est un bijou en soi. Villages et jardins flottants les plus isolés, zones marécageuses où traversent d’imposants buffles, petits villages côtiers où les birmans nettoient leur linge à même l’eau du lac tandis que d’autres s’y baignent.

sagar-inle-buffles-birmanie

SAGAR ET THAR YARKONE

Ce petit havre de paix au bout du lac Inlé est en réalité divisé en deux villages : Sagar à l’est et Thar Yarkone à l’ouest. Autrefois plus ou moins réunis, ces deux villages se sont retrouvés séparés suite à  la montée des eaux causée par la construction d’un barrage plus au sud du lac Inlé.

sud-inle-sagar-authentique

Les deux villages sont typiquement birmans, avec un mélange d’ethnies, principalement Pa-O. On est loin des grandes attractions touristiques, mais il règne dans ce petit coin du lac Inlé une ambiance détendue et reposante, comme un séjour à la campagne.

velo-calme-sagar-inle

A Thar Yarkone on trouve le seul véritable restaurant du coin : « Bwe Bai », un petit établissement familial qui propose une carte de plats birmans simples mais bons dans un cadre de verdure et de tables ombragées. Faisant également office de distillerie du coin, on peut aussi y gouter un alcool local pouvant atteindre les 60 degrés.

SAGAR : UN MINI INTHEIN AUTHENTIQUE

Sagar et Thar Yarkone ne sont pas dénués de patrimoine pour autant. On y trouve même une particularité de la région : des stupas immergées. Suite à la montée des eaux, quelques anciennes stupas se sont retrouvées les pieds dans l’eau !

stupas-immergees-sagar-tharyarkone

Du côté de Thar Yarkone on retrouve également un regroupement de pagodes et stupas plus récentes, entassées à l’image du fameux site d’Indein et comme c’est souvent la coutume dans l’État Shan.

sagar-tharyarkone-inthein-inle

SAGAR : UNE ROUTE ORIGINALE POUR REJOINDRE LOIKAW

Bien que tout au sud de l’État Shan, Sagar n’est pas tout à fait la fin du lac Inlé. En continuant un peu plus au sud par bateau, il est possible de rejoindre Phekhon. Depuis ce petit village de Phekhon, il est alors possible de rejoindre par route cette fois la capitale du petit État voisin : Loikaw, capitale de l’État Kayah. Une route bien méconnue, très peu empruntée par les touristes et qui n’en demeure pas moins superbe.

loikaw-capitale-kayah-birmanie

Les Kayah sont l’une des ethnies principales de Birmanie et leur État est l’un des derniers à s’être ouvert aux voyageurs curieux. Tout un État qui reste préservé et promet un séjour hors des sentiers battus, loin des hauts-lieux touristique de Birmanie.

femme-girafe-padaung-kayan

On retrouve à Loikaw et ses environs un mélange d’ethnies minoritaires dont les fameux Padaung ou Kayan (connu dans le monde entier pour leurs « femmes-girafes »), des grottes spectaculaires et de pagodes spectaculaires comme celles de Taungkwe qui trônent au centre de Loikaw.

taungkwe-loikaw-kayah-birmanie

Si vous aussi vous souhaitez vivre un voyage birman authentique en-dehors des sentiers battus, contactez-moi en suivant ce lien : http://www.shantitravel.com/fr/voyage-en-birmanie/

Mots-clés : Birmanie, hors des sentiers, sagar,

mm

À propos Thomas Shanti Travel

Il est des virus dont il n’existe pas de remède… Et cela a parfois du bon ! Atteint très tôt d’un cas de bougeotte aigüe, je dû m’exiler pendant des années au Canada. Un traitement intensif de froid hivernal et de gens chaleureux ne parviendra pourtant pas à me soigner. De retour en France, j’ai arpenté les pays d’Europe sans retenue. Néanmoins un accro reste un accro, et par définition : il en veut toujours plus ! C’est donc après avoir sillonné le Japon, la Mongolie et les Maldives que je rejoins en 2014, l’équipe de Shanti Travel à Bali puis à Rangoon.