Août
2015

Les derniers royaumes de Birmanie

Publié le 12/08/2015 par Thomas Shanti Travel

Birmanie Royaume Mandalay

Comme dans tous les pays du sud-est asiatique, la Birmanie a longtemps été divisée entre différents royaumes. Certains ont duré des siècles, d’autres seulement quelques années. Certains étaient d’influence hindoue, d’autres bouddhiques.

On connait les royaumes birmans surtout pour celui qui fonda Bagan et qui nous offre aujourd’hui ce spectaculaire site archéologique. Mais c’est dans la région de Mandalay que l’on retrouve le plus de royaumes différents et leurs vestiges respectifs. Tour d’horizon des quatre dernières capitales royales de Birmanie : Sagaing, Ava, Amarapura et Mandalay.

Sagaing : petit royaume aux 1000 pagodes

Birmanie Sagaing Pagodes

Suite à l’effondrement du royaume de Bagan (aussi appelé Pagan), Sagaing est un des nombreux petits royaumes émergeant. Située sur la rive ouest du fleuve Irrawaddy (ou Ayeyarwaddy), Sagaing est une petite ville vallonnée de collines. Elle demeure capitale royale de 1315 à 1364 et de 1760 à 1763.

Aujourd’hui Sagaing demeure particulièrement impressionnante pour son nombre concentré de temples et pagodes. On la surnomme d’ailleurs souvent la « Colline aux mille pagodes ». Pour découvrir Sagaing, rien de mieux qu’une petite croisière en bateau ou une simple ballade à pied sur les flancs de colline. La plus grande pagode trône au sommet de la plus haute colline de Sagaing et offre une vue incomparable sur Mandalay et les environs.

Ava : le royaume érudit et pourtant maudit

Birmanie Royaume Ava Inwa

Ava, aussi appelé Inwa, a été capitale royale juste après Sagaing : de 1365 à 1555 et de manière complètement erratique de 1599 à 1842. Ava a été créée de toute pièce par l’Homme, puisque même l’île sur laquelle repose l’ancienne capitale a été formée par l’Homme au croisement des fleuves Irrawaddy et Myitnge.

Ce royaume qui brille dans un premier temps par son prestige architectural et littéraire va être la cible de terribles évènements : sièges, assauts, guerres, pillages, incendies et enfin une série de terribles tremblements de terre qui ont ravagé la région en 1839. Ava est alors abandonnée.

Aujourd’hui, grâce au génie architectural de l’époque, de nombreux bâtiments sont encore debout et n’ont (presque) rien perdu de leur superbe. L’idéal est d’explorer Ava à bord d’une calèche à cheval, d’où on peut contempler les magnifiques rizières et travaux dans les champs qui bordent les vestiges remarquables d’Ava.

Amarapura : le royaume de l’Immortalité

Birmanie UBein Amarapura

Amarapura a été capitale royale par deux fois : de 1783 à 1821 et de 1842 à 1859. Cette capitale a prospéré grâce à son artisanat remarquable de la soie, du coton et du bronze qui perdure encore à ce jour. Les longyi (habit traditionnel birman) d’Amarapura sont d’ailleurs très réputés.

Amarapura était également un des lieux majeurs de l’enseignement bouddhique. De la « Cité Immortelle » il reste malheureusement bien peu aujourd’hui, la plupart des remparts, bâtiments et monastères ayant été détruits pour construire Mandalay.

Un des sites les plus remarquables d’Amarapura est bien entendu le fameux pont U Bein. Probablement la photo la plus connue de Birmanie avec les temples de Bagan, ce pont est le plus grand pont en teck du monde (1,2 km !). Il a été construit avec les poutres du palais royal non-utilisées lors de la destruction d’Amarapura au profit de Mandalay.

Mandalay : le dernier royaume de Birmanie

Birmanie Mandalay Kuthodaw

Mandalay est la deuxième plus grande ville de Birmanie derrière Rangoon (aussi appelée Yangon). Mais c’est surtout la dernière capitale royale du pays. Cet ultime royaume birman n’est pas si vieux que ça puisqu’il a été fondé en 1857 et fut conquis par les Britanniques en 1885 au terme de la 3e guerre anglo-birmane. La dernière famille royale de Birmanie fut alors exilée en Inde.

La cité royale au cœur de Mandalay existe toujours aujourd’hui, avec ses remparts et ses douves. Malheureusement à l’intérieur, les bâtiments ne sont que des reproductions en béton et des bâtiments militaires, puisque tout y a été détruit par des bombardements japonais lors de la deuxième guerre mondiale.

Heureusement plusieurs sites ont été préservés à Mandalay :

– Le site de Kuthodaw, le plus grand livre du monde avec ses 729 pages de tablettes gravées qui s’étendent sur un site entier.

– Le temple Mahamuni et sa représentation de Buddha entièrement recouverte de plusieurs tonnes de feuilles d’or, qui est aussi le deuxième monument le plus sacré de Birmanie après la pagode de Shwedagon à Yangon.

– Le monastère Shwenandaw (ou « Golden Palace ») qui est en fait une partie du palais original. Cette partie a été détruite, reconstruite en-dehors de l’enceinte et donnée à une communauté monastique par le prince héritier suite à la mort de son frère le roi en cette salle. Le prince héritier de Mandalay ne se sentait en effet pas à l’aise avec l’esprit de son frère dans cette partie du palais.

Et bien plus encore à découvrir à pied ou en voiture à travers la grande ville de Mandalay !

Pour venir vous aussi découvrir les royaumes de Birmanie et leurs vestiges, n’hésitez pas à contacter notre équipe à Rangoon via sur http://www.shantitravel.com/fr/voyage-en-birmanie

Mots-clés : royaumes birmanie,

mm

À propos Thomas Shanti Travel

Il est des virus dont il n’existe pas de remède… Et cela a parfois du bon ! Atteint très tôt d’un cas de bougeotte aigüe, je dû m’exiler pendant des années au Canada. Un traitement intensif de froid hivernal et de gens chaleureux ne parviendra pourtant pas à me soigner. De retour en France, j’ai arpenté les pays d’Europe sans retenue. Néanmoins un accro reste un accro, et par définition : il en veut toujours plus ! C’est donc après avoir sillonné le Japon, la Mongolie et les Maldives que je rejoins en 2014, l’équipe de Shanti Travel à Bali puis à Rangoon.