Fév
2013

Chronique birmane au lac Inle et rencontre avec l’ethnie Shan

Publié le 27/02/2013 par Laura ShantiTravel
Habitations flottantes sur le lac Inle en Birmanie

Habitations flottantes sur le lac Inle en Birmanie

Le lac Inle et ses jardins flottants

Aujourd’hui, nous sommes au lac Inle, situé dans l’Est de la Birmanie, au creux des montagnes Shan. Étonnamment  ce lac est grand par sa superficie mais peu profond. Ses eaux se situent en moyenne à 2.5 mètres au dessus du sol. Des jardins flottants couvrent en partie celles-ci, et la faune et la flore du lac est très diversifiée.

Nous commençons notre journée à Inle par une visite matinale (très matinale…6h30, mais quel courage!) du marché de Nyaung Shwe, village situé juste à côté du lac. Nous rencontrons de nombreux villageois de l’ethnie Shan. Vêtus de larges pantalons et de chapeaux de paille, les hommes se distinguent des femmes qui, elles, portent une serviette enroulée sur la tête. Nombre d’entre elles arborent aussi un peigne en plastique dans leur chignon. Nous nous demandons s’il s’agit d’une mode locale ? Mystère. Du fait de l’altitude, il fait un peu frais en cette matinée de janvier à Inle, et un pull s’avère nécessaire.

Nous embarquons à bord d’une pirogue en bois pour traverser le lac, découvrir ses jardins flottants, ses villages sur pilotis ainsi que les pagodes qui l’entoure. Le lac est splendide au petit matin, avec ses eaux tranquilles, d’un bleu d’opale, et les montagnes qui le bordent. Des pêcheurs silencieux, silhouettes sur leurs barques, gracieux  tel des danseurs ajoutent de la magie à l’instant. Les pêcheurs du lac Inle rament d’une façon unique au monde, debout sur une jambe à la poupe et l’autre enroulée autour de la godille.

Produits locaux et découverte du bétel

Nous nous arrêtons au marché d’un des villages du lac, riche en produits locaux dont de nombreux peignes et pipes en argent. Les Inthas et les Shan travaillent l’argent de manière très adroite, ce que nous avons l’occasion de découvrir dans l’après-midi en visitant un atelier situé dans une maison sur pilotis. Mais revenons à notre marché. Les villageois mâchent du bétel, mélange de tabac, de feuille de bétel, de noix d’areca aux effets réputés euphorisants. Nous mâchons la chose…. Hum très très spécial… !! Bravement, nous la garderont dans notre bouche vingt minutes durant, mais aucun effet psychotrope en vue… Juste un très mauvais goût sur la langue, les dents pourpres et aucune envie de recommencer…

Déjeuner birman en famille & magie de la feuille d’or

Nous déjeunons dans une maison sur pilotis chez une famille Shan que connait notre guide. Cette famille de potiers, est adorable. Nous dégustons une sorte de soupe de poisson et de curry des plus succulentes.

Stupas au bord du Lac Inle, en Birmanie

Stupas au bord du Lac Inle, en Birmanie

Notre après-midi s’achève par la visite de pagodes et de stupas tantôt blancs, tantôt dorés. Nous apercevons de loin une « femme-girafe », au cou orné d’anneaux en cuivre. Nous visitons les pagodes d’Indein et de Phaung Daw Oo. La pagode d’Indein, très ancienne, est sublime. Elle est composée de plusieurs dizaines de stupas chapeautés par des structures métalliques du plus bel effet. La pagode de  Phaung Daw Oo recèle quant à elle des statues de Bouddha difformes. Les Birmans aiment couvrir leurs temples et leurs sculptures de feuilles d’or, qui sont vendues partout en Birmanie. Épaisses de 0.001mm, elles ne coûtent pas cher. Les birmans collent ces feuilles sur certaines de leurs statues qui, à force, tiennent davantage du bonhomme Michelin que de Siddhârta Gautama !

Experte Shanti Travel, Laura peut vous conseiller pour préparer votre prochain circuit en Birmanie. N’hésitez pas à la contacter!

Mots-clés : Birmanie, Bouddhisme, Lac Inle,

mm

À propos Laura ShantiTravel

Suite à son diplôme de l'Ecole du Louvre et son master en médiation culturelle à la Sorbonne en poche, l'Asie l'appelle pour la première fois en 2009. Après de nombreux séjours, il était temps pour elle de poser son sac de façon prolongée. C'est à Angkor au Cambodge qu'elle commence à travailler avant de rejoindre l'’Alliance française de Pondichéry en Inde. En novembre 2012, Laura a lancé la destination Birmanie pour Shanti Travel et en a assuré le développement jusqu'à août 2014.