Juin
2013

Week-end mystique à Chitrakoot

Publié le 17/06/2013 par Laura ShantiTravel
Sur la route

Sur la route

Sur la route de Varanasi, après quelques escales à Gwalior, Orrscha et Datyia, c’est à Khajuharo que nous entendons parler de la mystique Chitrakoot. A quelques heures de là, à cheval entre le Madhya- et l’Uttar-Pradesh, Chitrakoot est un lieu saint particulièrement important pour les hindous. En effet, selon les contes du Ramayana, Rama, prince du royaume d’Ayodhya, sa femme Sita et son frère Lakshman, furent contraints de quitter le royaume et passèrent près de 12 années d’exil dans la forêt de Chitrakoot.

 

 

 

La Mandakini

La Mandakini

 

La mystique Chitrakoot

Chitrakoot est devenu au fil des siècles un lieu de pèlerinage important pour beaucoup d’Indiens. En revanche, aucun touriste étranger ne  s’aventure dans ces contrées reculées. Il n’existe d’ailleurs que très peu d’endroits pour se loger pour la nuit. Nous avons de la chance : la seule guest-house que nous trouvons, charmante sans pour autant être confortable, offre une vue sympathique sur la rivière Mandakini, qui marque la frontière entre les deux Etats.

 

 

En bateau

En bateau

En cette fin de journée, nous commençons tranquillement notre périple sur un bateau. Allongées sur des matelas, notre rameur nous emmène visiter des temples hindous. Curieusement, dans l’un d’eux, les pèlerins chantent et dansent en courant dans le temple. Nous sommes invitées à nous joindre à cette mini-procession et dans la joie et la bonne humeur, nous prions, dansons et chantons avec eux quelques dizaines de minutes.

De retour au coucher du soleil, nous assistons à la puja aarti sur les rives de la Mandakini, rituel hindou quotidien dédié à une ou plusieurs déités ; puis grignotons quelques samosas dans la rue avant d’aller nous coucher. Nous passons une nuit particulièrement désagréable, envahies par un nombre incalculable de moustiques. Indéniablement, nous avons, cette nuit-là, mené le combat de notre vie contre ces insupportables insectes !

Une expérience mystique

C’est donc avec plaisir que nous voyons le soleil se lever et attaquons une journée qui s’annonce riche en émotions. Ne sachant où aller, nous faisons confiance à un chauffeur de rikshaw que nous prenons pour la journée. Ils nous emmènent dans la cambrousse et nous nous demandons bien où nous allons nous arrêter.

En contre-bas de grandes falaises rocheuses, notre chauffeur nous fait signe de le quitter et de marcher en direction des parois rocheuses. Nous gravissons d’interminables escaliers escarpés jusqu’à la découverte d’un passage étroit dans la roche. C’est avec un sentiment curieusement étrange que nous nous y engouffrons, pieds nus, l’eau jusqu’aux mi-mollets. Il ne vaut mieux pas être en surpoids pour se glisser dans ce passage. Il fait sombre et le sol est rugueux sous nos pieds. La grotte s’élargit finalement et laisse découvrir de grandes salles décorées de statues divines et de guirlandes.

le lingam

Le lingam

L’air est si chaud et si lourd que je crains de perdre conscience. Nous sommes de nouveau embarquées dans une lente procession qui nous mène au cœur de la montagne. C’est avec difficulté que nous croisons la file en sens inverse : il n’y a pas assez d’espace, on s’arrache les épaules et les hanches avec les autres passants dans un vacarme assourdissant de cloches, de prières et de cris. Tout ce trajet pour finalement être béni par un prêtre hindou !

L’expérience est unique, mystique, nous en ressortons chamboulées mais heureuses de retrouver de l’air « frais » et la lumière du jour.

La découverte du Ramayana

Nous avalons quelques légumes cuisinés dans la rue, retrouvons notre chauffeur et repartons pour une seconde virée on ne sait ou ! Nous nous rendons dans un petit musée qui illustre de manière ludique l’histoire du Ramayana. Je réalise alors que je ne connais rien de cette épopée mythologique qui est, pourtant, un écrit fondamental de l’hindouisme (avec le Mahabharata). Je découvris le parcours de Rama et celui de tous les dieux du Ramayana. L’histoire est contée par des représentations scéniques avec des statues et de courts textes. Je prends à ce moment alors conscience de la puissance mystique qui enveloppe Chitrakoot et ses alentours. C’est le début de l’aventure de Rama, l’incarnation mortelle de Vishnu et de son combat contre les démons.

Shiva Baba

Shiva Baba

Notre journée se termine sur les rives de la Mandakini. Nous assistons à la puja aarti, un spectacle dont je ne peux me lasser et nous prenons ensuite le temps de discuter avec le Guru qui anime la cérémonie et ses disciples.

Le lendemain, nous partons pour une longue balade, rythmée par de multiples arrêts dans des temples. C’est dans un petit temple minuscule que nous rencontrons Shiva Baba, gardien de celui-ci depuis des décennies. Il ne l’a jamais quitté dit-il, n’arrête pas de fumer le shilum et tente de nous expliquer par des gestes et des mots le sens de la vie, la destinée ou je ne sais quel autre sujet spirituel. Il me rebaptise Ganga, le Gange en hindi, et m’apprends que j’aurai trois enfants, deux garçons et une fille. Nous l’écoutons, amusées, rions avec lui puis prenons congé.

Nous devons partir et sautons dans un bus, direction Satna, correspondance obligatoire pour atteindre une autre grande mystique, Varanasi.

Pour découvrir Varanasi et l’Inde du Nord, partez en voyage avec Shanti Travel !

 

Mots-clés : chitrakoot, Hindouisme, ramayana, spirituel, week-end,

mm

À propos Laura ShantiTravel

Après près de deux années passées en Inde, j'ai finalement rejoint l'équipe communciation de Shanti Travel. Cela me permettra de partager ma passion de l'Asie et, plus précisément, l'Inde, avec chacun d'entre vous. Du Cachemire au Kerala, en passant par le Rajasthan, ce pays réserve aux voyageurs une infinité de paysages magnifiques et de nombreuses surprises!