Mar
2015

Fêter Holi, ou comment survivre à la plus grande fête de l’Inde…

Publié le 06/03/2015 par Rémi Shanti Travel

Fête d'Holi

Le mois dernier nous parlions d’un phénomène indien connu dans le monde entier : les vaches sacrées. Le mois d’avant, c’était le Taj Mahal. Aujourd’hui je vous propose de continuer notre immersion dans les grands clichés indiens afin d’un peu mieux les appréhender ! Ils ne sont pas toujours ce que vous croyez.

La fête de Holi, qui se déroule dans le Nord de l’Inde, est célèbre : nous avons tous en tête ces images d’une population qui se lancent des couleurs à la figure dans la joie et la bonne humeur. Cette fête est si célèbre que même les Français la reprennent. Je vous joins ici une vidéo de supporters en plein match de foot Paris-Bordeaux :

La différence avec ces supporters, c’est qu’ici, en Inde, vous n’avez pas de bâche pour vous protéger des assauts de vos confrères.

Vivre  Holi : un jour divin et symbolique

 

  • – Vous rendez hommage à Holika qui a donné son nom à cette fête. Hiranyakashipu était un roi très orgueilleux, il décida de tuer son fils, Prahlad, qui ne voulait pas le vénérer comme un Dieu. La sœur du roi Holika avait le don de résister au feu. Le roi défia donc son fils de se coucher avec Holika dans les flammes. Prahlad en ressortit indemne, mais Holika mourut. C’est pourquoi vous allumez un feu la nuit du premier jour de la fête : pour rappeler sa crémation.

  • – Vous saisissez l’occasion de ce jour férié pour retrouver toute votre famille : échange de cadeaux et de présents sont au rendez-vous. Vous veillez jusqu’à tard dans la nuit autour d’un copieux repas.

Couleurs et pigments

  • – Les couleurs échangées durant les batailles sont toutes pleines de sens. Le rouge pour la joie et l’amour, le bleu pour la vitalité, l’orange pour l’optimisme, le vert pour l’harmonie etc. Vous croyez véritablement que ces couleurs vont avoir une influence sur votre vie et qu’elles permettent de purifier votre corps.

Pourquoi un jour extra-ordinaire ?

J’entends par extra-ordinaire : hors de votre quotidien, de votre ordinaire. Ce ne sont pas les mêmes règles qui régissent le pays et les coutumes. 

  • – Vous pouvez faire presque tout ce que vous voulez, en le justifiant par cette phrase : « Bura Na Mano, Holi Hai » (c’est pas grave, c’est Holi).

  • – C’est l’un des rares jours de l’année où toutes les castes indiennes se mélangent pour célébrer cet événement, les hommes et les femmes sont égaux (au même titre que le carnaval). A travers le monde, les communautés indiennes se rassemblent pour un moment de partage.

  • – C’est le seul jour dans le pays où une certaine herbe (dont nous ne citerons pas le nom) est vendue un peu partout et en toute légalité. Les Indiens consomment le fameux Thandai (ou Bhang Lassi) : mélange de lait, d’amendes et de… cette herbe.

Bhang Lassi

Holi :  nos conseils de survie

 

  • – La meilleure défense, c’est l’attaque. Rien de pire que de se promener sans munition le jour de Holi. Conseil de survie n°1 : la veille d’Holi, vous faîtes des réserves de couleurs et de ballons remplis d’eau colorée ; vous en trouverez un peu de partout, et à prix modique.

Jeunes Indiens fêtant Holi

  • – Qui dit fête de couleurs, dit taches de couleurs. Et ce sont des taches souvent indélébiles. Conseil de survie n°2 : durant ces deux jours, vous ne mettez que des habits auxquels vous ne tenez pas ! Direction le marché du coin pour acheter un kurta pas chère.

  • – Comme dit précédemment, le Thandai est largement consommé ce jour-là ! Une bonne partie de la population est donc sous l’emprise de cette herbe. Conseil de survie n°3 : vous n’acceptez pas les multiples propositions de Thandai et vous vous promenez en groupe dans la rue.

  • – Les couleurs s’immiscent partout… Conseil de survie n°4 : emballez vos objets fragiles et électroniques dans du plastique. Pour l’appareil photo, un sac de congélation pourra efficacement le protéger tout en vous permettant de prendre des photos.

Fêter Holi

  • Conseil de survie n°5 pour les plus guerriers : l’huile de coco. En effet, fort probable que vous ayez une nouvelle coloration oscillant entre le rose et le vert pour tout le reste du mois. L’huile de coco dans vos cheveux, avant la bataille, empêchera la couleur de trop s’accrocher.

Envie de vivre une expérience unique en Inde du Nord ? Il ne vous reste plus qu’à poser quelques jours de congé et à nous contacter sur notre site internet : http://www.shantitravel.com/fr/inde-du-nord/

Mots-clés : Couleurs, fête, fête des couleurs, Holi,

mm

À propos Rémi Shanti Travel

Après une expérience forte en Israël et Territoires Palestiniens l'an dernier, j'aspirais à découvrir un pays plus pacifié mais tout de même riche de par sa culture et différent de par ses traditions. C'est ainsi que je suis arrivé en Inde pour travailler avec Shanti Travel. Quoi de mieux qu'une agence de voyage sur mesure, à visage humain, passionnée par le partage et l'authenticité, pour explorer ce merveilleux pays ?