Juil
2015

Les temples d’Angkor : guide pour une visite inoubliable

Publié le 09/07/2015 par Marie ShantiTravel

Angkor et ses visages souriants

Haut lieu touristique du Cambodge, il est malheureusement assez facile de « rater » sa première visite des temples d’Angkor. C’est exactement ce qui m’est arrivée en 2010 quand jeune et inconsciente j’ai voulu visiter un maximum de temple en une 1 journée, en haute saison et en pleine chaleur. Loin d’en sortir émerveillée, j’ai fini la journée sur les rotules et pas vraiment enjouée par la cité que l’on surnomme parfois la huitième merveille du monde. Depuis j’y suis retournée, j’ai appris de mes erreurs. Je vous donne donc tous mes trucs et astuces pour une découverte inoubliable des temples d’Angkor.

Les temples d’Angkor constitue une cité de légende, capitale de l’empire Khmer du IX au XIV siècle, elle fut d’abord hindou puis devint bouddhique au XII siècle. Idéalement situé à proximité du Tonlé Sap et de la campagne de Siem Reap propice à la riziculture, Angkor, qui signifie d’ailleurs « capitale » en khmer a tenu glorieusement sa fonction politique et religieuse pendant un demi-siècle.

Aujourd’hui l’UNESCO reconnait 402 km2 de superficie, mais d’après de nombreuses recherches la cité s’étendait sur près de 3000 Km2 et devait compter pas loin de 700 000 habitants.

Petit circuit ou grand circuit ? En tuk-tuk, à vélo ou en voiture ? Avec ou sans guide ? Il n’y a pas UNE visite d’Angkor et avec ses 287 temples recensés, s’y retrouver relève parfois de l’exploration archéologique. Suivez le guide.

Les circuits de visite des temples d’Angkor

panorama angkor

Vous entendrez surtout parler de petit et grand circuit, respectivement 15 et 24 Km et qui regroupent les plus beaux temples d’Angkor. Ces circuits ont été établis par la Conservation d’Angkor et sont les plus proposés par les agences de voyage et guides. A noter, ces circuits sont complémentaires et ne comportent pas la visite des mêmes temples. Si vous décidez de suivre l’un de ces circuits, demandez à votre chauffeur de le faire en sens inverse pour éviter la foule.

Le Petit circuit d’Angkor

Il vous conduit d’Angkor Wat à la grande ville fortifiée d’Angkor Thom, deux sites incontournables. Le circuit est dense même pour une journée de visite.

Vous y verrez dans l’ordre :

Angkor Wat – Phnom Bakheng – Baksei Chamkrong – Angkor Thom dont le fameux Bayon, le Baphuon et la terrasse des Eléphants et du roi lépreux et le palais royal – Thommanon – Chau Say Tevoda – Ta keo – Ta Phrom – Banteay Kdei – Sra Sang – Prasat Kravan

Le Grand circuit

Plus long en kilomètre mais comportant moins de temple, vous pouvez le réaliser en une demi-journée pour les plus motivés d’entre vous.

Vous visiterez : Preah Khan – Neak Pean – Ta Som – le Mébon Oriental – Pre Rup.

Notre conseil : contactez votre agence de voyage locale pour créer en fonction de vos envies un circuit sur-mesure mélange d’incontournables et de coups de cœur et éviter la foule.

Trouver votre style de visite : temps, transport et guide

Erudits, famille avec de jeunes enfants ou avides de découverte, il est important d’adapter votre parcours et mode de visite en fonction de vos envies de voyage.

Marathonien ou flâneur : combien de temps pour visiter les temples d’Angkor ?

porte angkor

Je vous conseille fortement d’éviter le style marathonien si vous voyagez avec de jeunes enfants, des adolescents qui ne se destinent pas à une carrière d’archéologue et/ou si vous même n’êtes pas mordu(e) de temple. Une demi-journée tôt le matin ou en fin de journée pour éviter les fortes chaleurs et profiter des belles lumières permet de s’imprégner des légendes et histoires de chaque temple sans se lasser.

Pour rendre les visites plus ludiques, je vous conseille de privilégier des chasses aux trésors, alterner temples incontournables comme Angkor Wat, temple en pleine nature comme Ta Nei et partir sur la trace des temples mythiques du cinéma de Tomb Raider aux Deux frères. La campagne khmère recèle d’expériences authentiques comme un pique-nique à Phnom Kulen, montagne sacrée et Siem Reap possède une hôtellerie de charme, pléthore de boutique, marché et restaurants pour espacer les visites d’Angkor.

En style soutenu il vous faudra compter :

> 1 jour complet pour le Petit circuit

> ½ journée pour le Grand circuit

Notre conseil : prévoyez au minimum 3 jours pour la visite des temples d’Angkor pour pouvoir moduler petit et grand circuit en rajoutant des temples hors des sentiers battus. Avec des enfants nous conseillons 3 demi-journées de visite pour qu’ils puissent profiter de la visite la matinée en alternant vélo, tuk-tuk et chasse aux trésors et jouer dans la piscine de l’hôtel l’après-midi.

Voiture, tuk-tuk ou vélo ?

Temples Angkor

Chaque mode de transport a ses avantages et inconvénients et sur plusieurs journées de visite, n’hésitez pas à les alterner.

Le vélo :

si un réveil aux aurores et un peu de sport ne vous font pas peur, privilégiez le vélo qui reste encore le meilleur moyen de s’imprégner de la vie de l’ancienne capitale Khmer et de profiter des paysages.

La voiture :

si vous craignez la chaleur ou que vous ne disposez que de 2 jours de visite, la voiture est faite pour vous. Rapide, climatisée et confortable, le charme de ce moyen de transport dépendra de votre chauffeur.

Le tuk-tuk :

sorte de carriole à 3 roues ouverte et connue dans toute l’Asie du Sud-Est, le tuk-tuk vous garantit un certain dépaysement. Bon compromis entre le vélo et la voiture, il est souvent apprécié des enfants mais aussi des photographes car plus ouvert sur l’extérieur. Il n’en reste pas moins quelque peu bruyant et peu confortable.

Notre conseil : mélangez les moyens de transport d’un jour à l’autre pour un bon compromis entre confort et authenticité. Adepte de la marche à pied ? N’hésitez pas à poser votre vélo, voiture, tuk-tuk pour une demi-journée et à suivre votre guide pour une exploration dans la jungle à la découverte des temples enfouis d’Angkor.

Guide ou solo ?

visages angkor

Le dilemme du guide n’en est pas vraiment un pour les temples d’Angkor : tant d’histoires et de légendes parsèment les ruines de l’ancienne capitale qu’il est difficile voire impossible de les appréhender tout seul.

En solo

Si vous préférez tout de même visiter tout seul, je vous recommande de visiter avec Le Routard et avec The Angkor Guidebook d’Andrew Booth (uniquement en anglais) qui apporte de façon ludique l’histoire des temples et leur reconstitution virtuel. Gardez à l’esprit que les chauffeurs parlent un anglais quelque peu sommaire et que le français n’est pas parlé au Cambodge, ce qui peut rendre les communications quelque peu cocasses.

Avec un guide local

Le choix du guide qui vous accompagnera pendant vos visites est crucial et une agence francophone locale pourra vous garantir un guide ponctuel, avec une bonne connaissance des temples et de la langue française. Un bon guide local francophone vous racontera les légendes des temples et quelques anecdotes et modulera votre parcours en fonction de vos envies, du monde dans les temples, de la météo…   Si vous voyagez en famille ou entre amis, cela permet de fédérer rapidement votre groupe et d’éviter qu’un voyageur se retrouve à ‘faire le guide’ pour tout le monde.

 Avec un guide conférencier

Féru d’archéologie et de temples, offrez-vous les services d’un guide conférencier pendant une journée pour une expérience unique. Vous pouvez moduler avec lui votre parcours et orientez votre visite sur une thématique particulière : bas-reliefs, sculpture, découvertes archéologiques… Il faut compter en moyenne entre 500 et 700 euros par jour pour les services d’un guide conférencier.

Notre conseil : privilégiez les services d’un guide local francophone réputé et cherchez davantage un bon rapport qualité/prix que le prix le plus bas au risque de passer à côté de votre visite.

Trucs et Astuces

statues angkor

Comme sur tous les hauts lieux touristiques, certaines astuces peuvent vous changer la vie. Maintenant que vous avez trouvé votre style de visite, laissez-moi vous donner quelques derniers conseils avant de commencer votre visite des temples d’Angkor.

Tarifs : tout savoir sur l’Angkor Pass  

Les Pass pour les temples d’Angkor ne peuvent être acheté qu’au jour de la première visite aux billetteries officielles ouvertes de 5h à 17h30. Attention la billetterie sur la route de Banthey Srei ne vend que des pass à la journée.  Si vous réservez via une agence de voyage, votre guide prendra pour vous votre pass le premier jour de votre visite.

Il y a 3 types d’Angkor Pass ;

–          Angkor Pass 1 journée valable le jour même jusqu’à 17h – 20 USD

–          Angkor Pass 3 jours – valable à la date du premier jour de visite et pouvant désormais sur demande être non consécutif sur une semaine – 40 USD

–          Angkor Pass 7 jours – valable à la date du premier jour de visite. Possibilité sur demande de répartir ces jours de visite pendant un mois – 60 USD

A noter, les enfants de moins de 12 ans peuvent visiter gratuitement les temples d’Angkor.

Respectez les temples d’Angkor

moines angkor

Les cambodgiens vous accueillent avec un grand sourire pour vous faire découvrir leur patrimoine le plus précieux. Et même si la réglementation est appliquée progressivement, vous verrez encore bons nombres de personnes crapahuter sur les temples en short.

Il est important de garder à l’esprit que les temples d’Angkor sont avant tout des lieux sacrés pour les cambodgiens et qu’il convient de s’habiller correctement et d’avoir les épaules et les jambes en dessous du genou couvertes. Shorts, vêtements trop moulants et débardeurs sont à proscrire. Les moines sont habitués au tourisme mais dans la tradition khmère une femme ne doit jamais toucher un moine et éviter de le regarder dans les yeux.

Les temples d’Angkor sont également des ruines archéologiques et non un terrain de jeu ou d’escalade, l’APSARA (Autorité pour la Protection du Site et de l’Aménagement de la Région d’Angkor) ainsi que de nombreux chercheurs et organisations travaillent au quotidien à leur protection.

Comment éviter la foule et profiter de votre visite des temples d’Angkor ?

Beaucoup de touristes viennent désormais pour ‘faire’ les temples d’Angkor et en tant que voyageur il est parfois compliqué d’éviter les vagues de foule mitraillant moines et temples à tout va. Avec plus de 2 millions de touristes par an visitant les temples d’Angkor principalement entre Novembre et Février, quelques règles peuvent s’avérer utiles.

 Se levez tôt.

Les cambodgiens commencent leur journée vers 5h du matin et dès 6h vous pouvez facilement aller faire vos courses sur n’importe quel marché local. Les temples sont ouverts du lever au coucher du soleil et la billetterie ouvre à 5h du matin : parfait pour profiter des belles lumières du matin et de l’air frais.

Décalez votre pause déjeuner.

Si vous souhaitez visiter pendant toute la journée, profitez de la pause déjeuner classique : 12h-14h pour visiter les incontournables et éviter le monde. Sinon rentrez en ville, reposez-vous au bord de la piscine de votre hôtel, offrez-vous un massage khmer et revenez en fin de journée, l’esprit et le corps reposés pour poursuivre votre visite.

Prenez le temps et faites des choix.

Angkor et ses sourires

Rien ne sert d’être exhaustif quand il s’agit des temples d’Angkor. Selon votre temps de séjour et avec les services de votre expert voyage, vous pourrez façonner un itinéraire s’adaptant à vos envie et mêlant les incontournables et des temples moins connus mais tout aussi splendides pour vous éviter les embouteillages classiques. Une fois sur place avec votre guide, votre itinéraire reste flexible et pourra s’adapter au fil de votre visite.

Vous voulez visiter les temples d’Angkor ? Contactez Manon de Shanti Travel pour façonner votre itinéraire sur-mesure et vous immerger dans l’ancienne cité khmère. http://www.shantitravel.com/fr/voyage-cambodge/

 

Mots-clés : angkor, cambodge, guide, temple,

À propos Marie ShantiTravel

Depuis ma plus tendre enfance, les livres furent mes compagnons de vie et ma passion pour la littérature a naturellement influencé mes études. Néanmoins, j’ai ensuite eu envie de délaisser les mots pour découvrir le monde. En école de commerce, j’ai eu la chance de partir au Cambodge et de participer à la création d’une marque de cosmétiques naturelles. Je me suis alors rendu compte que pour vraiment apprécier un pays, il fallait y vivre et donc y travailler. J’ai donc vite accepté, une fois mes études terminées, la proposition faite par Shanti Travel : travailler au Sri Lanka dans un premier temps puis, depuis quelques mois maintenant, à Bali.