Un séjour au Vietnam avec Aliénor, experte voyage Shanti

Séjour au Vietnam

Embarquez avec moi pour un séjour au Vietnam haut en couleurs du Nord au Sud du pays. Perdez vous dans les rues d’Hanoi à la recherche du meilleur pho, suivez la magnifique route qui relie Hue à Hoi An, ou voguez tranquillement sur une jonque traditionnelle de la baie de Bai Tu Long. Le Vietnam est une destination qui peut convenir aussi bien à une famille, un couple ou un groupe d’amis, car on peut facilement créer un séjour au Vietnam sur mesure qui allie balade en ville, exploration en pleine nature, ou encore farniente sur les plages.

De la gastronomie vietnamienne pour tous les goûts

La découverte d’un pays commence bien souvent par des expériences culinaires. Ca tombe bien, car la gastronomie vietnamienne est là pour ravir vos papilles! Je vous conseille vivement de goûter à la street food locale et de vous laisser charmer par ces saveurs raffinées et atypiques. Reposez-vous à l’échoppe du coin de la rue, avec les habitués locaux, et observez la cuisinière s’affairer en pleine préparation d’un pho, la soupe de nouilles nationale vietnamienne. Certain plats se retrouvent dans tous le Vietnam, comme le  Banh Mi, un petit sandwich accompagné de légumes et viandes, parfait pour un petit encas de voyage, ou les incontournables nems et rouleaux de printemps.

Séjour au Vietnam

Choisir un circuit au Vietnam allant du Nord au Sud permet de varier vos expériences. Pour les spécialités du centre du pays, mon coup de coeur va au Cao Lau, le plat incontournable à Hoi An, dont le vieux centre ville est absolument charmant pour flâner. Le Cao Lau se compose de pâtes jaunes typiques de la ville, de fines lamelles de porc, de nombreuses herbes et croûtons, et d’une sauce délicieuse. Adossé sur un petit tabouret en plastique dans une des ruelles de Hoi An, il vous suffit de mélanger le tout et de vous laisser porter par le parfum frais de ce plat renversant. Hoi An est une des villes du Vietnam qui propose une gastronomie excellente et qu’il ne faudrait surtout pas louper! Pour en profiter encore plus, vous pouvez choisir d’effectuer un food tour de la ville. Vous allez d’échoppes en échoppes et découvrez des plats étonnants mélangeant des saveurs venants de nombreux horizons de l’Asie. Si vous tombez sous le charme de la gastronomie du pays, et voulez faire plaisir à vos amis une fois de retour en France, suivez un cours de cuisine vietnamienne. On vous emmène au marché pour faire vos courses comme un local, et vous apprenez vous-mêmes à confectionner des feuilles de riz maison pour vos rouleaux de printemps, ou bien des Banh Xeo, sorte de crêpe garnie à la viet’. Un vrai régal!

Séjour au Vietnam et rencontres avec la population locale

Quoi de mieux que de loger chez l’habitant au Vietnam pour découvrir le mode de vie authentique de son peuple (et la nourriture, mais ça j’en ai déjà pas mal parlé)! Les gens sont souriants, accueillants et gentils, et la barrière de la langue n’empêche pas les bons moments de partage et de rigolade. Les habitations peuvent sembler rustiques, mais l’accueil chaleureux et bienveillant des vietnamiens vous permettra tout de suite de vous sentir à l’aise dans ce nouvel environnement. Un moment fort au coeur de la culture authentique, que vous pourrez aussi découvrir en rencontrant les minorités ethniques du Vietnam. Au marché de Bac Ha, à la frontière avec la Chine, côtoyez les minorités du pays et soyez le témoin du commerce qu’on y fait entre légumes, vêtements et bétails.

Séjour au Vietnam

Partagez la vie de l’ethnie traditionnelle des H’mong Noir, au rythme des festivals égayant la vie locale et des compétitions d’arts martiaux. Les cultures ancestrales du centre du pays vous surprendront également comme celle des habitants du village de Ja rai dont les maisons funéraires sont richement décorées. Goûtez à la vie paysanne dans les superbes rizières en terrasse de la région de Lao Cai et découvrez le travail impressionnant des femmes repiquant les pousses de riz tout au long de la journée. On ne se lasse pas des dégradés de verts qui colorent la région et il est possible d’en profiter lors d’une balade sportive dans cette nature luxuriante. Pour ceux qui aime le scooter, partez en excursion dans les collines de Moc Chau, et ses plantations de thé oubliées des circuits touristiques. On y trouve des étendues à perte de vue de thé, mais aussi des pics montagneux et même de rafraîchissantes cascades. Un dépaysement garanti qui vous permet de faire des rencontres authentiques avec les habitants de ce décor grandiose. Reprenez des forces en faisant une halte dans un village pour siroter un café revigorant ou déguster des fruits frais achetés auprès des habitants locaux.

De la baie d’Halong au Delta du Mekong

Il est difficile d’effectuer un séjour au Vietnam sans visiter ces deux sites incontournables, alors quittons les paysages de rizières pour retrouver ceux de l’océan. On oublierait presque que le Vietnam offre une côte longue de plus de 3000 km! Partez en croisière sur la baie de Bai Tu Long à bord d’une jonque traditionnelle de cette région. Localisée au Nord de la fameuse baie d’Halong, cette baie permet une découverte à l’écart des nombreux touristes, où vous profitez en toute sérénité de ces paysages magnifiques. Une expérience de deux jours hors du temps, voguant entre les îles couvertes de forêts tropicales s’imposant à la surface d’une mer indigo qui laisse sans voix. La découverte de ces paysages karstiques à bord de petits bateaux de pêcheurs imprègne un souvenir inoubliable de la baie inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO.

Séjour au Vietnam

Un déjeuner sur le ponton, et une baignade raviront les petits comme les grands! Mais surtout, laissez vous charmer pas un coucher de soleil magique et inoubliable, où les couleurs dorées rasent les pics rocheux. A l’autre bout du pays, l’exploration du Delta du Mékong se fait également à bord d’un bateau. Le marché flottant de Can tho, est un des derniers marchés vraiment en activité dans la région. Les petites pirogues des marchands viennent se ravitailler auprès des plus gros bateaux, notamment en fruits comme l’ananas que l’on croise beaucoup dans la région! On trouve de tout sur ces petites embarcations et vous aussi profitez de ce commerce sur l’eau, pour acheter quelques ravitaillements pour la route! Après votre tour au marché, continuez l’aventure à bord d’une pirogue, entre paysages luxuriants et scènes de la vie quotidienne du bord du delta.

Farniente sur les plages paradisiaques du Vietnam

Et le meilleur pour la fin : les plages du Vietnam! Si vous faites la très belle route entre Hue et Hoi An, vous pourrez vous arrêter dans la magnifique Lang Co beach. En séjour au Vietnam, voici un endroit idéal pour se relaxer et profiter de l’ambiance détendue et de la mer d’eaux cristallines. Un vrai joyaux, tout comme les plages de l’île de Phu Quoc, à la frontière du Cambodge ou vous pouvez flâner en toute tranquillité. Partez en randonnée sur les 99 collines qui se déploient en vallons, forêts et cascades ou embarquez avec les pêcheurs locaux pour vivre ensemble les joies de la pêche de jour … ou pourquoi pas de nuit ? On dénombre une vingtaine d’îlots autour de la côte, votre âme d’explorateur ou de plongeur ne demande qu’à y aller!

Séjour au Vietnam

Alors, le Vietnam vous inspire et vous attire ? Vos Experts voyage Shanti Travel, agence locale au Vietnam, partagent leurs meilleurs conseils du terrain pour créer avec vous et pour vous le séjour au Vietnam qui vous ressemble !

Partez pour le Grand tour du Vietnam, ou bien constituez votre circuit au Vietnam sur mesure, L’essentiel du Vietnam.

 

Karmagali Boutiques Suite, hôtel éco-responsable à Bali

Pour votre évasion au bout du monde, nous vous ouvrons les portes d’hôtels de caractère où bon goût et authenticité composent harmonieusement avec pratiques éco-responsables. En Indonésie c’est le cas de Karmagali Boutique Suites. Dès que vous pénétrez derrière la lourde porte en bois ancien, un sentiment de quiétude et relâchement vous submerge. Au milieu du jardin tropical la piscine se déploie en longueur tel un tapis émeraude. Après une journée bien remplie de votre circuit à Bali, votre seule envie est d’y plonger !

Nous avons demandé à Magali et Frédéric Etasse de nous en dire plus sur leur magnifique hôtel à Sanur : comment choyer les voyageurs tout en favorisant le développement durable de Bali ? Ils partagent avec nous  quelques-unes de leurs bonnes pratiques (la liste est trop longue pour tous les énumérer ici !) :

 

En art de bien dormir

Les chambres chez Karmagali ont été conçues pour vous ressourcer totalement. Prenez vos quartiers dans cet écrin douillet qui respire le chic et l’authentique à la fois. « Cela peut vous paraître évident, mais les voyageurs ont besoin de bien dormir, » souligne Magali. Pour une meilleure isolation phonique et thermique, le couple vient d’ajouter des panneaux d’isocyanurate à la toiture traditionnelle en alang-alang. Les climatiseurs silencieux à technologie inverter, la literie haut de gamme favorise le soutien anatomique …

Moins de bruit, moins d’électricité et plus de confort. Quoi de mieux pour vos nuits balinaises ? Les éclairages LED feutrant l’ambiance ainsi que les chauffes-eau au gaz réduisent l’impact environnemental. Dans la journée, prélassez-vous sur les fauteuils pensés pour offrir un assise remarquablement confortable, ou bien installez-vous à la table à manger sur votre terrasse privée.

Pour manger bien et bio

 La découverte de l’Indonésie se passe aussi à table ! Magali et Frédéric ont la recette miracle : pour manger bien et sain, sachez ce que vous mangez réellement. Donc pas de secret chez Karmagali. Tout est sélectionné pour sa qualité gustative : fruits et légumes exotiques, pâtes fraîches, chocolat bio pour les pâtisseries, café de Java … Hormis les croissants, aucun produit n’est acheté transformé donc pas de conservateurs.

« Nous préparons nous-mêmes le pain, la brioche, les pâtisseries, le muesli, les biscuits, les confitures, les yaourts, les sauces … » explique Frédéric. Choisissez votre petit-déjeuner indonésien, français ou encore continental. Pour déjeuner et dîner, épatez vos papilles avec leur cuisine aux influences indonésienne et méditerranéenne. Tous les matins ainsi qu’en fin d’après-midi, vous êtes aussi servis d’une infusion aux plantes thérapeutiques avec leurs délicieux sablés faits maison.

 

Et du bien-être 

Les soins esthétiques et revitalisants chez Karmagali font voyager vos sens, votre corps, votre âme. Accordez-vous de délicieux moments de relaxation dans le petit spa coquettement décoré. C’est Magali qui a créé les fragances exquises pour leur ligne d’huiles essentielles élaborée par Republic of Soap. Sans sulfate ni parabène, elles sont faites à partir de plantes organiques et nourrissantes qui vous assainissent durablement. En un soupir vous fermez les yeux, le massage balinais est si délassant ! Un voyage à Bali est un voyage vers le bien-être.

Vous trouverez cette même ligne de produits naturels dans votre salle de bain, pour les gels douche et shampoings. D’ailleurs ces dernières sont très élégantes ! Les sculptures murales de chaque salle de bain présentent des personnages des mythologies indonésiennes. Sur des étroits parterres longeant le mur, de belles plantes et fleurs sont cultivées sous la lumière du soleil. Avez-vous regardé dans la penderie ? Enveloppez-vous des robes de chambres en batik tout soyeux …

 

Vous venez en lune de miel à Bali ? Chez Karmagali on aime faire de votre passage une cérémonie. Refuge intimiste et somptueux, il convient également à la clientèle haut de gamme habituée à voyager mais lassée des grands hôtels. Exigeant, vous désirez un certain niveau de service, personnalisé, en plus de pouvoir vous reposer au calme et vous sentir comme à la maison. Si vous êtes sensibles aux détails, aux mariageq attrayants entre architecture traditionnelle et intérieur tendance, aux petits soins du personnel, au confort irréprochable et à la protection de l’environnement … Contactez votre agence locale en Indonésie, nous vous sélectionnons les meilleurs hébergements pour visiter Bali et les autres îles de l’archipel.

 

Rencontre avec notre Experte Voyage : Charlotte au Bhoutan

Sur les ailes du Dragon !

Embarquement sur les ailes du Dragon KB 401, au premier rang d’un spectacle époustouflant : le Toit du monde! Ces sommets himalayens s’enchainent les uns après les autres dans leurs plus beaux attirails comme si on élisait Miss Monde ! On commence par le Langtang, Gauri Shankar… sans oublier un coucou lointain du Mont Everest, puis c’est au tour du Mont Lhotse, Makalu et j’en passe !

Au détour d’une colline, le dernier virage à gauche permet d’apercevoir la piste d’atterrissage. On y est !  « Il est souvent mentionné dans la littérature que le Bhoutan se trouve dans l’Himalaya oriental, je dirai plutôt central, véritable confetti posé sur cette chaine. » (Pierre Jaccard, 2014, La rêveuse du monde oublié).

Confetti si petit, coincé entre deux géants d’Asie, l’Inde et la Chine, qui s’est longtemps battu et qui se bat encore pour exister. Pour cela, le 4ème roi du Bhoutan (le papa du roi actuel), choisi non seulement de préserver sa culture et ses traditions mais surtout de le crier au monde entier afin d’attiser les curiosités et d’imposer une identité culturelle forte. Il met en place le concept de Bonheur National Brut, basé sur 4 piliers : avoir un gouvernement stable, préserver la culture et les traditions, préserver la nature, se développer, oui, mais durablement.

 

La beauté du Bhoutan, un pays surprenant  

Imaginez donc un pays d’Asie où tous les chiens des rues sont vaccinés, où les soins de santé sont gratuits pour tous les citoyens, où la télévision ne possède que deux chaines, où tuer des animaux est interdit et puni par la loi, où le gouvernement vous envoie un questionnaire de satisfaction tous les 5 ans afin de savoir comment vous allez, où le journal national ne fait que 16 pages (incluant les publicités), où les panneaux publicitaires n’existent pas (a contrario on lit sur le bord des routes, des centaines de panneaux qui rappellent que boire du whiskey est risqué, qu’il ne faut pas se chamailler avec le conducteur, que le virus humain peut s’éviter en portant des préservatifs, que l’amour doit dominer, que la nature est importante, que la vie est longue et belle et que la femme est un pilier pour la société), où il est interdit de fumer, où le mardi (Dry Tuesday) est un jour sans alcool, où le  « jour du tabac » (Tobacco day) on envoie les étudiants bruler les feuilles de cannabis pour éviter qu’ils les fument, où il est obligatoire de porter l’habit traditionnel tous les jours de travail et où, le jour de l’anniversaire du roi, tous les citoyens ont droit à trois jours de congés (on peut toujours demander à Macron ce qu’il en pense…) !

Evidemment, le pays fait face à des enjeux politiques et économiques plus grands mais, même si la perfection n’existe pas, le Bhoutan tente de s’en rapprocher fortement. Il faut dire qu’en termes de découverte pour les voyageurs, on vit au Bhoutan, une expérience AU-THEN-TIQUE !

 

Entre culture et tradition

L’architecture traditionnelle est encore très présente. Les boiseries aux motifs colorés et les animaux peints sur les murs de chacune des maisons, attirent les premiers regards. Le rouge, le jaune et le blanc ressortent à travers des paysages qui ne cessent de perdre nos yeux entre ciel et terre. Le vert des collines et la terre des cultures en jachère, le bleu du ciel confondu avec ce voile de lumière qui blanchi l’horizon. La fumée blanche qui s’échappe des toits des maisons, elle, nous laisse deviner l’odeur du bois qui craque dans les intérieurs.

Jusqu’à ce qu’on aperçoive plus pétillants encore, les bhoutanais vêtus de leur habit traditionnel. Le gho pour les hommes et la kira pour les femmes. Tirés à quatre épingles, ils portent ce vêtement pour aller au bureau ou dans les lieux sacrés (temples et monastères). Les plus âgés ne le quittent pas !

On voyage au pays du Dragon comme si on volait sur ses ailes. De Paro à Bumthang, une seule route suit la rivière et se faufile à travers les montagnes surplombant les villages qui ont pris possession de leurs flancs ! Les petites villes sont construites d’un côté et de l’autre de la vallée et les infrastructures routières, jusqu’à Gangtey sont digne de nos autoroutes européennes. On est cependant, très loin, d’être coincé dans les bouchons !

Au restaurant, on vous fera fièrement gouter le plat typique appelé Ema Datsi, qui consiste en quelques piment dans du fromage (oui oui), ça réveille les papilles mais c’est tellement bon qu’on y retourne ! Pour s’aider, on peut finir le repas avec leur alcool local, le Ara (alcool de riz bhoutanais).

A chaque jour de congé son activité, pas très vrai au Bhoutan, on préfèrera plutôt à chaque jour de congé, du tir à l’arc ! C’est le sport national. Ils y jouent dans leur habit traditionnel avec des arcs d’époques en bambou et des cibles à 300 ou 400 mètres ! Petits et grands, hommes et femmes, le pique-nique en main (attention c’est une institution) et le thé salé en thermos, ils passent des heures et des heures dehors, rassembler autour d’un feu pendant que les uns et les autres tentent de toucher ce petit (tout petit) point rouge !

 

Animations et divertissements

Outre la tradition et curieuse de connaitre la vision de la jeunesse bhoutanaise sur son pays, je m’aventure un soir de semaine, qui n’était pas un mardi, au Mojo Park. Petit bar du centre où se rassemble la jeunesse branchée de Thimphu. La bière locale y est d’ailleurs délicieuse ! Mais ce n’est pas le sujet ! Je fais ici la rencontre de Karma, DJ et associé du lieu. Il a étudié à Singapour étant plus jeune mais ne compte en rien quitter son pays aujourd’hui. Au contraire, participer à son développement est son but. Il me confie : « Nous vivons dans une petite bulle où le temps s’est arrêté il y a 10 ans. On aime ça, c’est différent et sans soucis ! C’est à nous, les jeunes, de faire perpétuer les traditions tout en essayant de faire accepter la modernité ! »

Un petit pays qui se développe

Le directeur du centre de préservation des grues à cous noirs de Gangtey, lui, m’explique que le challenge actuel c’est le trouver le juste milieu entre la préservation de la nature et le développement. Aujourd’hui dans ce village, comme celui de Paro, toute nouvelle construction est interdite et les villageois ne peuvent obtenir plus de terres à cultiver. Elles doivent rester vierges pour permettre à ces oiseaux majestueux (aussi appelé l’oiseau du Bonheur par les bhoutanais) de faire leur migration du Bhoutan jusque sur les hauts plateaux tibétains et de revenir de l‘automne au printemps dans la vallée de Phobjikha.

En conclusion…

On comprend ainsi que ce petit royaume voudrait toujours vivre hors du temps. Que la plus belle des choses à venir chercher au Bouthan c’est simplement la contemplation. La contemplation de visages gracieux, de sourires surpris, de joues brulées par le soleil et d’une nature époustouflante de beauté. La contemplation d’un monde qui n’a pas été touché par nos réalités quotidiennes.

On arrive au pays du Dragon avec tant de questions et de mystères en tête… puis on finit par se faire envouter par sa magie ! On vit ici un moment de sérénité unique.

C’est donc à mon tour que « Je vous souhaite sincèrement d’entrouvrir un jour les portes de ce petit royaume himalayen » (Robert Dompnier, 2014, avant-propos, La rêveuse du monde oublié).

Charlotte PIFFARD

Découvrez tous nos voyages au Bhoutan 

 

Où partir cet été? Le top 5 des destinations à découvrir en Asie

L’été approche à grands pas! Pourquoi ne pas profiter des vacances pour partir à la découverte de destinations d’Asie que vous ne connaissez pas encore? Les experts voyage Shanti Travel vous partagent le top 5 des destinations à découvrir cet été. Voir l’article

5 raisons de partir en voyage en groupe

Chez Shanti Travel, nous proposons des voyages en petit groupe à travers toute l’Asie. Si vous rêvez de voyager au bout du monde, sur des itinéraires originaux et à petit prix, c’est la formule qu’il vous faut. Au programme : aventure, rencontres et sécurité. Les avantages sont nombreux et n’oubliez pas : plus on est de fous, plus on rit !

Voir l’article

Nyepi, le nouvel an balinais

Ce samedi 17 Mars, le temps se fige à Bali. La population déserte les rues, les lumières s’éteignent et les bruits s’évanouissent pour laisser place au silence le plus profond. Les balinais s’apprêtent à fêter le passage à l’an 1940 d’après le calendrier hindouiste Saka.

Voir l’article

Où partir au printemps ? Le top 5 des destinations en Asie

Un voyage en Asie nourrit de nouveaux rêves … Le lointain vous titille ? Ce printemps, partez à la découverte d’une destination que vous ne connaissez pas encore ! Voir l’article