Shanti Travel > Photojournalisme en terres inconnues

Photojournalisme en terres inconnues

Rencontre avec Franck Charton

Passionné de grands espaces et baroudeur dans l’âme, Franck Charton a été photojournaliste à plein temps pour le magazine Grands Reportages pendant vingt ans, avant de se lancer dans une nouvelle aventure en famille.

franck charton

Initialement architecte paysagiste, il décide de changer de vie à la suite d’un voyage en solitaire à travers l’Himalaya qui le bouleverse. Il devient alors photographe freelance au sein de la prestigieuse agence Black Star à New York où il travaille pour différents magazines et institutions internationales (Unicef, Banque Mondiale) puis guide de treks dans l’Himalaya, l’Asie Centrale, les Andes et l’Afrique de l’Est. En 1999, il intègre la rédaction de Grands Reportages et consacre sa vie à la découverte du monde avec une prédilection pour les zones difficiles d’accès, les montagnes et les déserts.

Tu poursuis depuis de longues années un travail photographique et journalistique en profondeur sur les peuples premiers, les nomades, le chamanisme, les rituels et festivals du monde, qu’est-ce qui te donne encore envie de faire ton sac et de voyager après ces années ?

La conscience aigüe de réaliser qu’on vit à la charnière entre des savoirs immémoriaux et leur disparition inéluctable, totale et définitive en tant que cultures vivantes… Et la chance d’avoir le feu sacré qui brûle encore et encore en moi, mélange d’un fort désir d’altérité, d’une soif intacte de raconter, et d’une urgence de témoigner, avant qu’il ne soit trop tard… 

franck charton

Comment es-tu devenu Grand Reporter ?

En ressentant, lors de mes premiers voyages d’étudiant à pied ou à vélo, le décalage entre la beauté des lieux, les histoires minuscules (individuelles) ou avec un grand H des peuples qui y vivent, la puissance des rencontres humaines que j’y faisais, et la vacuité de les vivre sans les partager !  D’abord avec des mots, puisque j’ai toujours aimé écrire, ensuite avec des photos, un art que j’ai apprivoisé progressivement. Ensuite, 10 ans en freelance, avant d’intégrer, à son âge d’or, la prestigieuse rédaction de Grands Reportages, pendant vingt années magnifiques.

Tu réalises que tu as le plus beau métier du monde ?

Non seulement je le réalise, mais je le savoure à chaque instant ! A chaque « quai du départ », à chaque petit matin le nez au vent et sac en bandoulière, à chaque clic en apesanteur, à chaque fois que je m’assieds à ma table de travail… On a le privilège d’assister à des choses qui viennent du fond des âges, de l’aube de l’humanité, mais d’aller à leur rencontre avec les moyens de locomotion du XXI e siècle et ensuite de les restituer avec les technologies digitales ! Un sacré privilège.

Le voyage/reportage qui t’a le plus bouleversé ?

Ma grande enquête au cœur de l’Amdo tibétain, en constatant la politique de sédentarisation systématique et planifiée des nomades du haut plateau, désormais parqués dans des cités dortoirs sans âme, leurs troupeaux vendus, et passés en quelques années de seigneurs des steppes en miséreux de deuxième classe.  Et les commissaires politiques dans chaque grand monastère… Et aussi mon possible « first contact » avec les Wana de Sulawesi, les « invisibles », autour de la montagne sacrée Tokala, et mon séjour dans leurs grottes aménagées. Une communauté qui s’est ensuite totalement désintégrée en quelques années, suite à l’ouverture d’une route traversant leur territoire…

franck charton

Ta région coup de cœur en Asie version Montagne, version Mer, version campagne

  • Montagne : Hindou Kouch/Karakorum/Pamir (Pakistan/Chine/Tadjikistan etc…) disons la haute Asie ou Asie centrale !
  • Mer : les archipels, Togian par exemple (à Sulawesi) 9, ou alors les petites îles de la Sonde : Timor, Sumba notamment ou encore l’archipel des Raja Ampat en Papouasie occidentale.
  • Campagne : l’Inde profonde du Madhya Pradesh, du Meghalaya ou de l’Assam, les ethnies du nord Vietnam ou du Laos, les grottes sacrées d’Arakan ou les pagodes dorées de Bagan (Birmanie).

Comment le tourisme peut-il être positif pour la planète, ses populations et son environnement physique ?

Les fondamentaux :

  • Voyager en petits groupes, avec une agence responsable spécialisée et un guide passionné et respectueux.
  • Prendre le temps de partager le quotidien des populations, de comprendre les écosystèmes fragiles dans lesquels ils évoluent.
  • Faire le choix de la frugalité et de la simplicité.

franck charton

Un lieu / adresse secret(e) que tu as la gentillesse de partager avec nos lecteurs

Le désert du Badain Jaran en Mongolie Intérieure, fantastique massif dunaire parsemé de lagunes multicolores, parcouru de caravanes de chameaux de Bactriane et peuplé de pêcheurs de vers microscopiques utilisés en cosmétique et pharmacologie.

Raconte-nous, tu pars en famille pour un tour du monde ?

Nous avons décidé de louer notre chalet des balcons de Belledonne, de vendre toutes nos possessions, et de partir quelques années sur les routes du monde, en camion aménagé et en famille. On fait l’école à nos deux jeunes enfants et on se balade à pied, à vélo et en kayak de mer. On se rode actuellement depuis deux mois en faisant le tour de la péninsule ibérique (nous fêtons en ce moment Noël au Portugal), puis on se dirigera vers l’Asie via les îles de Méditerranée : Sardaigne, Sicile, Calabre, Péloponnèse, îles grecques et Crête, avant la Turquie, le Caucase et la Mongolie… En gros, huit mois en Europe, un an et demi en Asie, 4 mois en Australie/Nouvelle Zélande, 6 mois en Afrique australe, et un an et demie pour remonter d’Ushuaïa jusqu’à Point Hope, en Alaska…

franck charton

Comment suivre vos aventures ?

Un blog est en préparation ; il s’appellera Wind Colors – Les couleurs du vent. Je continue aussi, de temps à autre, à partir en reportage commandé ou en mission photo, et je communique via ma page Facebook.

Propos recueillis par Alex Le Beuan, fondateur de Shanti Travel

franck charton

Découvrez les destinations coups de cœur de Franck Charton :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend