Voyager en Inde : le contact avec la population

Taj Mahal

On m’avait dit « Comment ? Tu vas en Inde ? Mais c’est beaucoup trop dangereux, tu es pas folle ? ».  En entendant cela, il est vrai que je me suis demandée si je n’avais pas fait une petite bêtise. Une blonde aux yeux bleus, on a vu plus courant dans ce pays. Et pourtant, à Delhi, c’est comme partout, il suffit juste de savoir prendre quelques précautions…  et vous aurez l’occasion d’avoir de jolies surprises, découvertes et moments de partage.

Un certain choc au premier abord

Je ne vais pas vous mentir, les premiers jours ont été un peu étranges. Il faut dire que j’ai rapidement senti sur moi un grand nombre de regards et de sourires ! Il suffisait que je fasse quelques pas dans la rue ou que je m’arrête à un endroit pour sentir une multitude d’yeux pointés sur moi. En lâchant mes cheveux, je décuple par deux les regards selon mes estimations. Et pourtant, très rapidement on s’y fait ! Tout d’abord parce que ce ne sont pas les mêmes regards que les hommes en France. Je ne suis pas sentie dévisagée de la tête aux pieds, avec un ralenti au niveau du bassin. Ce sont surtout des hommes qui ont rarement vu des femmes blanches et qui sont surpris de croiser, dans leur routine quotidienne, une personne si pâle de peau alors qu’ils sont tranquillement installés sur le bord de la route en train d’allumer un bidi.

Villages en Inde

Le regard peut être furtif ou durer plus longtemps mais je ne me sens pas en danger. Ce sont des regards interrogateurs, étonnés ou alors, en toute modestie, émerveillés. Mais surtout ne pensez pas que les hommes, dotés d’un trop plein de testostérone, soient les seuls à vous regarder. Les femmes également vous observent, signe que c’est surtout une histoire de curiosité ! Et les enfants font de même. Il n’est pas rare du tout de rencontrer, au détour d’un voyage, de jeunes enfants qui vous saluent et désirent vous serrer la main en vous souriant de toutes leurs dents. Tout comme vous aurez l’occasion de rencontrer des touristes indiens qui sont si surpris de voir un blanc qu’ils n’osent pas vous approcher. Et quand vous leur souriez, leurs lèvres se décoincent et vous offrent un magnifique sourire en retour, l’occasion d’entamer la conversation !

Devenez une rock star le temps de votre voyage

Après le coup de la surprise et de l’étonnement des premiers jours, on s’habitue rapidement à ces regards. Il faut dire que finalement nous sommes en quelques sortes des attractions ici. Les touristes indiens sont tous avides d’avoir une photo avec vous et plus il y a de blancs sur la photo, plus ils sont contents ! C’est donc quasiment inévitable de se faire prendre en photo lorsque l’on visite des monuments en dehors des grandes villes. Un petit conseil tout de même : la plupart du temps le groupe d’indiens que vous avez rencontré souhaite avoir sa photo individuelle avec vous, cela peut prendre donc beaucoup de temps… N’hésitez pas à gentiment leur dire “non” en leur suggérant de faire une photo de groupe uniquement. Ils comprendront très bien !

A plusieurs reprises, je me suis sentie comme une rock star ! Très dernièrement j’ai été photographiée par des Indiens dans un mini-bus alors que j’étais juste assise dans un rickshaw…

Pushkar Fair

Ou bien encore, il y a quelques semaines je me suis rendue à la fameuse Foire de Pushkar. Et bien Andy Warrol aurait dit que j’ai eu le droit à mon quart d’heure de célébrité… J’ai en effet été interviewée par 15 journalistes indiens qui voulaient connaitre mon ressenti sur ce weekend, et des milliers d’yeux étaient posés tout autour de moi ! Pourtant je suis loin d’être Claire Chazal !

Enfin, un des souvenirs que je garde est le jour de Diwali au bureau. Nous étions parés de nos plus beaux vêtements indiens. Nous sommes allés, comme à l’accoutumée, déjeuner dans notre dhaba (petit restaurant dans la rue) et une trentaine de jeunes gens étaient postés à la sortie de notre bureau, en enfilade, et nous regardaient nous éloigner, un vrai défilé de mode ! Il faut dire que les Indiens adorent littéralement quand les étrangers portent des vêtements typiquement indiens.

Diwali

Une façon de vivre

Il n’est donc vraiment là qu’une question d’habitude. Et puis disons le, ce n’est parfois pas déplaisant d’être au centre de l’attention. Certes, je ne passe jamais inaperçue, toutes les personnes dans mon quartier me connaissent… Mais ça a beaucoup d’avantages aussi ! Que vous soyez en goguette dans un village, dans un bar ou bien tout simplement dans la rue, vous rencontrerez un nombre incroyables de personnes extrêmement bienveillantes. Ici, tout le monde vous aide à trouver votre chemin et même à négocier votre rickshaw !

Je vous laisse donc  expérimenter cette façon de vivre et je peux vous assurer qu’une fois passés les premiers jours, vous allez très vite vous faire à cette pratique. Je suis à votre disposition pour vous donner plus de conseils. Contactez-nous sur le site de Shanti Travel : http://www.shantitravel.com/fr/voyage-inde/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.