Shanti Travel > Varanasi : comment découvrir l’hindouisme dans la ville sainte de l’Inde ?

Varanasi : comment découvrir l’hindouisme dans la ville sainte de l’Inde ?

Barque Varanasi

Varanasi (ou Bénarès) est une ville située dans l’Uttar Pradesh, une région bien plus à l’est que le traditionnel Rajasthan. Bien différente de toutes les autres villes de l’Inde du Nord, elle est considérée comme sainte par les hindous. Se rendre à Varanasi est donc une bonne façon de s’immerger en Inde mais surtout de découvrir l’hindouisme d’une toute autre manière.

Une ville hors du temps

Le Rajasthan, magnifique contrée peuplée de temples et de forts, est une région intemporelle et incontournable de l’Inde. Seulement, si vous avez la possibilité d’allonger de quelques jours votre séjour dans le subcontinent indien, il vous faut vous rendre à Varanasi, ville facilement accessible depuis Agra ou Delhi.

Cette ville est considérée comme l’une des cités habitées les plus anciennes au monde. Il y règne une ambiance très spécifique et particulière qui vous emmène dans un tout autre univers. Ne cherchez pas de bâtiments témoins des âges lointains et des périodes sikhs ou mogols car peu de vestiges sont encore présents dans la ville.

Une ambiance spirituelle

Aarti Varanasi

L’ambiance qui y règne, bercée par les rites et les traditions de l’hindouisme saura vous enivrer et vous introduire dans cette religion qui possède, d’après la World Christian Encyclopedia, près de 812 millions de fidèles. Varanasi est considérée comme une des sept villes sacrées pour les hindous. Le Gange, la rivière qui borde la cité, aurait jailli du crâne du dieu Shiva, un des trois dieux fondateurs de l’hindouisme. A ce titre, la ville recueille le plus grand nombre de pèlerins en Inde. Vous ne pouvez visiter cette ville sans vous imprégner des rituels et coutumes des hindous. Les temples en l’honneur de Shiva sont nombreux et vous serez plus à même que nulle part ailleurs de croiser des dévots dans leurs tenues orangées et comprendre cette religion.

A la tombée de la nuit, assistez, au bord de l’eau à la ganga aarti, une cérémonie religieuse en l’honneur du Gange sur les ghats de Dashashwamedh. Les pujaris et les prêtres hindous sont réunis sur une sorte d’estrade et vénèrent la rivière avec de l’encens, des illumitations et des fleurs. Ce rituel centenaire peut être perçu comme une sorte de chorégraphie parfaitement synchronisée qui vous fait vous évader une heure durant. L’endroit où se passe la ganga aarti est innondé de personnes. Vous y croiserez des pèlerins, des croyants ou tout simplement des touristes indiens venus assister à cette cérémonie tellement spécifique à Varanasi. Des centaines de personnes sont assises sur les marches pour assister à ce cérémonial tandis que d’autres regardent ce rituel depuis le Gange même, assis sur les fameuses barques de Varanasi .

Les lumières des réverbères et des bougies se mélangent avec les couleurs des saris, des fleurs et des couleurs de peau. Une musique traditionnelle vous envoûte dans une ambiance joyeuse et vous pousse à la réflexion, la mélancolie ou tout simplement à la rêverie. Laissez vos yeux observer les gestes maitrisés, synchronisés et ordonnés des pujaris, les indiens se recueillir ou tout naturellement profiter de l’instant présent.

Au bout d’une heure, la cérémonie touche à sa fin, vous restez assis à contempler les mouvements de foule puis les va-et-vient des pèlerins. Vous êtes encore en train de rêver et vous regrettez déjà la fin de cette cérémonie aussi extraordinaire que splendide.

Les ghats de Varanasi

Ghats Varanasi

Une autre particularité de la cité est incontestablement ses ghats, il y a en presque 100 à Varanasi. La ville est donc longée par le Gange et ce ne sont pas des berges qui s’étendent mais de très larges marches où se déroulent la vie quotidienne des habitants. Le Gange est scène de nombreuses choses. Vous pourrez voir des gens s’y baigner, se laver ou tout simplement laver leur linge. Les couples font alors sècher soigneusement leurs affaires à même le sol sur ces fameuses ghats. Les enfants y jouent, les jeunes s’y retrouvent, les marchands y déambulent…  Les ghats font entièrement partie de la ville et reste le meilleure moyen d’échapper à la chaleur des habitations durant les mois de chaleur.

C’est également sur ces ghats que se déroulent les crémations, plus précisément sur les ghats de Manikarnika et de Harishchandra. Les hindous n’enterrent pas leurs morts mais font brûler les corps afin d’arrêter le cycle des réincarnations. Là encore, il s’agit d’un long rituel où la famille apporte le corps sur les ghats. Ils font prendre un dernier bain au défunt, dans le Gange, pour le laver de tous ses péchés puis lui mettent ses plus beaux vêtements et le recouvre de bijoux et de fleurs.

Le corps est alors placé sur le bûcher et la crémation peut alors avoir lieu. Seuls les enfants de moins de 10 ans, les femmes enceintes et les personnes mortes d’une morsure de serpent ne sont pas incinérés car ils sont déjà considérés comme des personnes pures.

La vision de cette procession peut être difficile pou certaines personnes mais c’est également une façon d’observer les rites d’une tout autre manière et éventuellement appréhender la mort et l’au-delà d’une autre façon.

Varanasi est donc, indéniablement, une ville très particulière mais également sublime et incroyablement surprenante. Un weekend dans la cité vous permet d’être en contact avec la religion hindoue, les traditions indiennes et les coutumes locales. C’est un enrichissement personnel à coup sûr.

Si comme Valentine vous souhaitez visiter Varanasi et vous imprégner de l’hindouisme, faites appel à nos conseillers-voyages sur : http://www.shantitravel.com/fr/inde-du-nord/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ils ont voyagé avec notre agence de voyage en Asie Shanti Travel

Send this to a friend