En direct de Darjeeling !

Vue de Darjeeling avec le Kangchenjunga en arrière-plan

Vue de Darjeeling et du Kangchenjunga

J’ai toujours aimé les dimanches, c’est la journée de la semaine ou l’on fait ce qui nous plait, on fait toujours ce que l’on veut…et aujourd’hui, en ce magnifique dimanche je m’envole pour Bagdogra afin de rejoindre Darjeeling pour ensuite parcourir le Sikkim et ce, pour pouvoir encore mieux vous conseiller !

Première rencontre avec le Kangchenjunga

45 minutes après avoir quitté l’aéroport de Bagdogra nous commençons notre ascension de 2000 mètres pour rejoindre la “Queens of the Hill”. La route est fantastique, en très bon état, une boucle n’attend pas l’autre…les vues sont superbes. Passage obligé par Kurseong et Ghoom. Après un dernier virage, sous un ciel bleu à vous faire pleurer, le majestueux Kangchenjunga (8528m) flotte littéralement dans le ciel. Le troisième plus haut sommet du monde est devant moi, se laissant bercer vers la nuit sous les caresses orangées du soleil. C’est impressionnant, c’est la beauté du paysage qui fera couler mes larmes cette fois! Je n’aurai pas pu espérer mieux pour ce premier contact avec cette ancienne colonie britannique.

Températures fraîches mais ciel dégagé !


Deuxième journée dans la cité du thé! Reveil plutôt froid……les habitations de montagne dans l’Himalaya ne sont pas tres bien construites pour le froid, du moins pour les touristes qui n’y sont pas habitués! Mais comme je viens du Québec et que l’hiver dernier je suis partie au Ladakh, Je vis plutôt bien les choses !

Pour en revenir à nos moutons, réveil froid signifie souvent en montagne: ciel dégagé!!!!! J’ai vraiment une bonne étoile, car ce matin la chaine Himalayenne est plus belle que jamais! Le Kangchenjunga, ce monstre de 8528m explose le ciel avec ses neiges éternelles!

Himalayan Moutaineering Institute, belle surprise


Apres avoir repéré les meilleurs hôtels de Darjeeling pour vous les proposer, direction le Himalayan Moutaineering Institute! Je ne savais trop quoi en penser avant de m’y rendre et me voila complètement conquis par le récit et les images de ses hommes surhumains qui ont gravi les plus hauts sommets de notre magnifique planète. Du premier homme à avoir atteint le sommet de l’Everest en 1953, M. Tenzing Norgay Sherpa, aux équipements originaux utilisés lors des expéditions en passant par l’école qu’il a construit, on ne peut qu’avoir des étoiles dans les yeux en regardant les exploits de ces hommes et femmes passionnés de montagne. Très inspirant! Comme le zoo de Darjeeling se trouve sur le même site que le Himalayan Moutaineering Institute j’en ai profité pour aller admirer les Red Pandas que l’on retrouve beaucoup au Sikkim ainsi que le léopard des neiges (quoique très triste dans un habitat qui n’est le sien!).

J’ai terminé ma matinée en allant dans le meilleur restaurant à momos de tout Darjeeling! De réputation internationale je me suis régalée ! Moi qui adore les momos ce fut un réel bonheur! Si vous voulez l’adresse, il faut voyager avec Shanti Travel 😉

Lever de soleil sur l’Himalaya


Troisième journée a Darjeeling. Réveil matinal à 4h10 du matin pour aller voir le lever du soleil sur la chaine himalayenne et plus spécialement sur le Kangchenjunga. Si j’ai de la chance, le ciel sera dégagé. Chanceuse comme je suis, il n’y a pas l’ombre d’un nuage qui assombrit les sommets! On arrive a Tiger Hill vers 5h15 du matin, il fait encore nuit, seule une petite lueur orangée apparait sur l’horizon. On ne peut pas encore deviner le troisième plus haut sommet du monde. Ce n’est que vers 6h, sous un froid de canard (-10°C) que les premières lumières, sous un ciel complètement dégagé, présentent au monde une nature éblouissante ! J’ai l’immense privilège de pouvoir admirer à travers les prémices du jour 3 des 5 plus hauts sommets du monde, soit le Lhotse (8516m), le Makalu (8463m) et le plus impressionnant le Kangchenjunga (8528m)! Dès que le soleil perce enfin l’horizon tout le monde crie de joie, moment d’une extrême beauté, une intimité partagée entre moi et la montagne. Apres plus de 2h passées au sommet de Tiger Hill (2500m), je commence sérieusement à ne plus sentir ni mes doigts, ni mes orteils…il est temps de redescendre…

Le monastère d’Alexandra David Neel


Apres un bon petit déjeuner c’est le départ a bord du fameux train de Darjeeling, construit par les Anglais durant la colonisation. Communément appelée Joyride, cette sympathique activité de 1h me conduit jusqu’à Ghoom et me permet d’admirer les plus belles vues sur Darjeeling et ses plantations de thé en contrebas. Une fois à Ghoom, j’en profite pour aller visiter le monastère où Alexandra David Neel, résida avant d’entreprendre son périple vers Lhassa. Mythique!

Après cette rencontre avec le bengale occidental et le Kangchenjunga, demain départ en direction du Sikkim! Maintenant que j’ai obtenu mon permis la première étape sera Gangtok, la capitale, connue entre autre pour son festival international des fleurs! La suite à venir, en direct du Sikkim…

Julie

1 Commentaire

  1. 24 janvier 2013 / 5 h 29 min

    Chère Julie, merci de nous faire rêver 🙂
    Une question : pourrais tu ajouter un point à ta longue ”to do list” lors de ce repérage au Sikkim ? Rencontrer un guide super! profil recherché, une sorte de yéti francophone voire germanophone, une bonne culture générale, souriant, dynamique et prêt à faire découvrir le Sikkim aux voyageurs Shanti Travel ?
    je te souhaite une belle continuation,
    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.