A la découverte des trésors d’Angkor au Cambodge

Pour un long voyage depuis l’Europe, une simple escapade en dehors du chahut des grandes villes asiatiques ou si, comme moi, vous habitez dans un pays limitrophe, la ville de Siem Reap et ses magnifiques temples sont très faciles d’accès que vous soyez en famille, en couple ou entre amis. Optez pour le vélo pour les plus sportifs ou bien pour le tuk-tuk, accompagné d’un super conducteur au sourire et à la gentillesse des cambodgiens, si réputés. C’est ainsi que je suis partie pour 4 jours d’exploration depuis Hanoi : départ le mercredi soir après une journée de travail chargée, mon long week-end commence !

Eveil culinaire pour les papilles

Vivant en Asie depuis un an et demi, la première chose qui me frappe en arrivant à l’aéroport de Siem Reap est le calme qui y règne. Certes, nous arrivons dans la soirée, mais comparé à Hanoi, les rues paraissent vides ! Nous trouvons un tuk-tuk, (le moyen de transport par excellence ici) pour nous conduire à notre hôtel, nous déposons nos affaires et partons à travers les petites rues pour trouver de quoi nous restaurer. Nous optons pour un restaurant local et dégustons des nouilles sautées avec de petits légumes, de quoi nous régaler pour 1 dollar. Nous découvrons avec surprise que comparé à d’autres pays d’Asie du sud-est, la cuisine cambodgienne reprend énormément de plats vietnamiens, chinois et indiens. On retrouve ainsi du riz sauté, la soupe de bœuf « pho », le bœuf « lok-lak » mais également des currys indiens. Les desserts sont par contre typiques et bien spécifiques : de la patate douce caramélisée, du potiron fourré au durian (ce fruit exotique entouré de pics, qui pèse 1.5kg en moyenne et qui sent si bon J) ou encore des petites boules de pâte de riz à la coco. Si vous souhaitez découvrir tous ces mets, je vous recommande vivement le restaurant Rina’s Khmer Kitchen. En plein centre-ville, tenu par un couple anglo-cambodgien, un délice pour les papilles et un accueil plus que chaleureux !

Photo@ Alienor Plauchu

Un peu d’histoire

Le lendemain, pour notre première journée, nous décidons d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du Cambodge pour mieux comprendre les temples que nous verrons par la suite. Nous nous dirigeons donc vers le musée national d’Angkor.

Nous découvrons que du IXème au XIIIème siècle, l’Empire khmer était un des royaumes les plus puissants de l’Indochine. Le royaume couvrait une partie du Cambodge, du Laos, de la Thaïlande, du VietNam et même jusqu’en Birmanie et Malaisie.  Les temples situés à Angkor sont les principaux héritages du pays et témoignent de la puissance et de la richesse de cette civilisation.  C’est  Jayavarman II, prince khmère, originaire de Java, qui fait rentrer la civilisation khmère dans l’âge d’or. La capitale se déplace alors vers Angkor et c’est sous le règne de chaque empereur que de nombreux temples sont construits célébrant le culte de Bouddha, à côté de celui de Shiva et Vishnou.

Le musée se compose de plusieurs salles et on peut y lire de nombreuses anecdotes sur chaque dieu et leurs multiples représentations.

Photo@ Francisco Yanez

 

Les temples d’Angkor

C’est notre deuxième jour et nous partons enfin découvrir les temples ! Nous louons des vélos et quittons notre hôtel à 4h15 du matin afin d’admirer le lever de soleil sur le premier temple Angkor Wat, le plus proche de Siem Reap. Après 40 minutes de vélo au frais et de nuit, nous arrivons à l’entrée du temple. Nous sommes au total 20 personnes et c’est absolument magique de pénétrer dans l’enceinte du plus grand monument religieux au monde dans cette ambiance mystérieuse. Nous trouvons un endroit pour nous asseoir et observer en silence le soleil se lever sur le temple. Sur notre séjour, nous avons fait trois levers de soleil sur Angkor Wat, c’est le seul temple proche qui ouvre à 5h. Pour les autres temples : Sra Srang, Pre Rup et Bakheng, il faut pédaler plus longtemps, et à 4h du matin, on compte quand même les minutes !

Trois levers de soleil est loin d’être redondant, comme vous pourrez le constater sur les photos, nous n’avons pas eu deux fois le même, mais c’était à chaque fois mémorable.

Une fois le soleil levé, nous décidons de revenir plus tard visiter le temple d’Angkor Wat, car à partir de 6h, tous les touristes arrivent en masse. Nous partons donc, toujours à vélo à l’assaut d’Angkor Thom, qui se compose de plusieurs temples. Nous commençons à souffrir de la chaleur, il est 7h du matin et il fait déjà bien 30®C. Nous découvrons les multiples visages du temple de Bayon qui s’élève majestueusement au milieu de la forêt. Nous nous dirigeons ensuite vers Preah Khan et sommes surpris d’avoir réussi à éviter la foule. Puis vers 10h30, nous commençons à sentir la fatigue et la chaleur monter. Nous rentrons donc à Siem Reap pour se rafraîchir dans une piscine et se reposer. En fin de journée, nous repartons de plus belle pour le coucher de soleil !

Photo@ Alienor Plauchu

Pour notre troisième journée, nous décidons de partir cette fois-ci en tuk-tuk et allons beaucoup plus loin, à environ 40km de Siem Reap, visiter les temples de Banteay Srei, puis sur le retour, Sra Srang, Pre Rup, East Mebon et enfin Neak Pean. Certains sont plus ou moins bien conservés. Nous admirons les détails des sculptures et tentons de retrouver les représentations apprises au musée le premier jour. Et nous repartons pour une après-midi au frais en ville, la chaleur et l’humidité sont pesantes.

C’est enfin notre dernier jour, et nous partons de nouveau à vélo pour découvrir le temple de Ta Prohm, ou fût tourné le film « Tomb Raider ». Le temple est immense et à de nombreux endroits, d’immense arbres et racines sortent de la pierre. C’est un décor assez unique et impressionnant. On se demande comment cela tient encore debout !

 

C’est la fin de notre périple et le week-end se termine, nous reprenons notre vol pour Hanoi avec des étoiles dans les yeux. Entre les levers et couchers de soleil sur les temples, les balades à vélo, les neuf heures de sommeil cumulées sur seulement trois jours, c’est sans regret que nous regagnons notre vie quotidienne et si petite, par rapport à la grandeur de ses chefs-œuvres humains !

Découvrez tous nos voyages au Cambodge 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.