Les paysages du Sikkim

Voici un dernier article sur mon voyage au Sikkim, afin de partager avec vous les charmes de la campagne sikkimaise.
Ayant été un peu déçue par Pelling, c’est avec un tout autre sentiment que je découvre le monastère de Sangachoeling Goempa, Yuksom, le monastère de Tashiding et Kalimpong!

Vue du sur le Kanchendzunga depuis le monastère de Sangachoeling

Vue du sur le Kanchendzunga depuis le monastère de Sangachoeling

Visite de Pelling et ses alentours


Hier, le soleil faisait défaut à mon arrivée à Pelling, mais ce matin WOW je réalise que le sommet du Kanchendzunga (8585 m) n’est pas très loin de moi! La vue est absolument magnifique ! Plus grand que nature, je comprends maintenant l’attrait principal de la ville de Pelling.
Avec Gopal, mon chauffeur, nous commençons notre journée par une ascension plutôt coriace vers le monastère de Sangachoeling Goempa. La forêt de pin au sommet de la montagne est magnifique et tranquille. Depuis le monastère, j’ai une vue presque à 360 degrés sur les montagnes environnantes. On peut y admirer Pemayangtse et le village de Radentse qui fut la deuxième capitale du Sikkim. Pour la énième foi, la vue m’en met vraiment plein les yeux! Nous redescendons ensuite pour aller découvrir le lac sacré de Khecheopalri.  Adulé par les hindous autant que par les bouddhistes, ce lac  qui a la forme d’un pied (vue aérienne)  serait une empreinte laissée par Bouddha, d’où l’aspect sacré du lieu. Si vous souhaitez prendre votre temps, vous pouvez y déguster un thé et y faire l’achat d’artisanat sikkimais.

Village de Yuksom

Village de Yuksom

Yuksom, village typique du Sikkim


Direction notre étape pour la nuit, Yuksom. Village typique du Sikkim, Yuksom est plus que charmant. On a l’impression que le temps s’y est arrêté ! Je pense que l’une des meilleures manières de vivre cette expérience est de se laisser porter par la vie paisible des villageois. C’est également le point de départ pour plusieurs treks car beaucoup de sentiers partent vers le Kanchendzunga, sommet convoité des trekkers.

 

 

Monastère de Dhubdi - Drapeaux à prière

Monastère de Dhubdi - Drapeaux à prière

Randonnée autour de Yuksom


Afin de profiter pleinement du lieu, je décide d’aller me dégourdir les jambes en faisant une petite randonnée de 1h30 en montagne, avec pour objectif le monastère de Dhubdi. Construit en 1701, ce monastère est actuellement en rénovation. Le site, même si il a peu d’intérêt en ce moment à cause des rénovations, en vaut la peine pour la ballade qui fait du bien et les vues sur Yuksom sont magnifiques.
Je termine ma journée avec une bonne soupe chaude au Yak restaurant (l’une des 5 petites maisons du bazar) en prenant le temps de vivre au rythme de Yuksom. Après 2 ans de vie a Delhi, Dieu que ca fait du bien d’être à la campagne!
Demain, c’est la dernière étape de mon voyage au Sikkim : Kalimpong en passant par le monastère de Tashiding

Monastère de Tashiding

Monastère de Tashiding

Le monastère de Tashiding


De manière générale, les monastères se ressemblent tous un peu et offrent bien souvent des vues époustouflantes. Il peut  donc y avoir une certaine redondance à les visiter. Mais Tashiding m’a particulièrement touchée. De tous les monastères que j’ai visités c’est mon préféré! Le site est magnifique, les odeurs sont délicieuses et la brise du printemps me caresse le visage… je ne peux m’empêcher d’avoir le sourire au visage! Plusieurs chortens, des centaines de Mani et drapeaux à prière embellissent le lieu, situé sur le dessus d’une montagne où les vues sont une fois de plus époustouflantes! Si j’avais eu le temps, j’y serais resté toute la journée, à contempler ce magnifique endroit et à respirer l’air frais. Un gros  coup de cœur pour cette étape incontournable de l’ouest du Sikkim.

Chez l'habitant à l'Orchid retreat

Chez l'habitant à l'Orchid retreat

Direction Kalimpong au Bengale Occidental


Dernier tronçon de route vers Kalimpong, au Bengale Occidental. Je ne suis pas pour autant sortie de la montagne! Si vous avez le cœur sensible en voiture, votre voyage sera plus difficile que les autres!!! Comme j’ai passé plus de temps que prévu au monastère de Tashiding, j’arrive malheureusement de nuit a Kalimpong. Ma déception est de courte durée car je loge chez l’habitant et l’endroit est absolument charmant ! Le site est enchanteur et l’immense jardin est rempli de fleur, notamment des bougainvilliers. Les hôtes cultivent des orchidées, vous pouvez donc imaginer facilement à quel point ils prennent soin de leurs fleurs! Le beau-père de mon hôtesse est d’ailleurs juge pour le concours international de fleurs de Gangtok qui se déroule cette année du 23 au 27 février.
Les chambres sont propres, décorées avec soins et la nourriture maison est vraiment excellente. J’ai certainement mangé la meilleure soupe maison du monde (désolée mamie =)!), des pickles aux fruits et de la croustade en dessert. Tout était parfait.

Une dernière nuit dans les bras de Morphée dans ce petit paradis des collines de Kalimpong, avant de retourner à Delhi afin de pouvoir encore mieux vous conseiller sur votre prochain voyage au Sikkim.

A très bientôt au Sikkim 🙂

Julie

[nggallery id=12]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.