Carnet de voyage en Himalaya

Carnet de voyage en Himalaya

Carnet de voyage en Himalaya

Il y a maintenant plus de deux ans, je quittais ma terre natale, le Québec, pour rejoindre l’Inde  “All passenger for flight 82 going to Delhi, please get on board at door 92”, ahhhhhhh c’est moi, c’est moi !

Une aventure qui commence, et comme vous le savez, chaque aventure à son lot d’histoires et d’imprévus. Voici une infime partie de mes coups de cœur, histoires insolites, rencontres mémorables dans les différentes régions et pays de la plus haute chaîne de montagnes au monde : je vous présente mon carnet de voyage en Himalaya ! Que ce soit à pied, en bus, en voiture, en moto ou par les airs j’espère que ces moments vécus vous feront sourire et envie, et pour le coup c’est “du vrai et du nature”!

Voyage en Himachal Pradesh

Une rencontre sur le seuil d’une porte – avril 2011

Pour mes premières vacances en Inde, je choisis de partir à la découverte de l’Himachal Pradesh ! Situé entre le Pendjab à l’Ouest, le Jammu Cachemire au Nord et l’Uttarakhand à l’Est, surnommé la “terre des Dieux”, l’Himachal Pradesh a de quoi satisfaire tous les types de voyageurs.

Après un court séjour à Manali, c’est à Dharamsala, lieu d’exil du gouvernement tibétain et de sa sainteté le 14e Dalaï Lama que commence mon aventure. Emerveillée par cette bourgade grouillante, je m’installe dans une simple et confortable guesthouse. Le deuxième soir après mon arrivée, je fais la rencontre d’un moine qui séjourne dans la chambre voisine : une des rencontres les plus marquantes de ma vie…

D’origine australienne, il a quitté sa fiancée et son pays suite à la mort de son père, en quête de spiritualité. On se rencontre par hasard, sur le seuil de nos portes respectives et nous commençons à échanger, au début par simple politesse et ensuite par curiosité (je crois que j’ai dû lui poser au moins 1000 questions !). Le temps passe, et cela fait déjà 4 heures que nous discutons de nos vies respectives. Il m’invite à souper au restaurant, je me sens alors extrêmement privilégiée ! Je suis en admiration devant cet être humain qui partage avec moi tant de secrets sur sa vie et sa religion. Le lendemain, il m’emmène au monastère où réside le Dalaï Lama : j’ai droit à une visite personnalisée et j’ai accès à des endroits interdits au public. Comment pourrais-je oublier ce regard bleu azur qui me transperçait l’âme…Je lui mentionne qu’il a des yeux magnifiques et il me répond “ce ne sont pas les miens, ce sont ceux de ma mère!” Charmant !

Voyage au Ladakh

Trek dans la vallée Ouest de l’Indus – février 2012

Trek au Ladakh

Trek au Ladakh

Mes premier pas sur ces terres imprégnées de la culture tibétaine furent mémorables. Je n’avais pas encore quitté l’aéroport de Delhi que résonnent dans mes oreilles les “Julley Julley” (le “bonjour” ladakhi). L’avion décolle pour un premier arrêt à Jammu, tout près de la frontière Pakistanaise. Je suis assise du côté gauche de l’avion, prête à voir la grande chaîne Himalayenne qui a revêtu son manteau blanc. Nous sommes en plein mois de février. Ça y est, les larmes me montent aux yeux, j’attendais ce moment depuis bien longtemps.

La vue est à couper le souffle ! Je suis assise à côté de deux Ladakhis, un homme et une femme, on discute un peu, mais mon ladakhi se résumant à “Julley”, on s’en tient aux formules de politesses ! La règle d’or à respecter lorsque l’on va à 3500m d’altitude c’est : repos, hydratation et aucun effort physique pendant les deux premiers jours ! Après seulement 1h à Leh, mon corps ressent déjà l’altitude : maux de tête, étourdissement, souffle court. Je dors tout l’après-midi.

J’ai quelques jours pour faire le trek la Piste des Caravanes. Facile, le sentier se prête parfaitement à ceux qui n’ont jamais fait de trek ou même aux familles avec des enfants. Entre 3 à 5 jours de marche selon le temps dont vous disposez, de village en village, vous profitez des vues splendides sur plusieurs sommets. Praticable en hiver comme en été, chez l’habitant ou sous la tente, seul ou en groupe, ce sentier des anciennes caravanes de la route de la soie ne manquera pas de vous émerveiller !

Voyage au Spiti

Le voyage responsable – aout 2012

 Voyage au Spiti

Voyage au Spiti

En repérage pour Shanti Travel, c’est par la route (seul moyen de transport possible pour rejoindre cette région) que j’ai atteint la région du Spiti située dans la partie est de l’Himachal Pradesh. A 13h00 de route de Manali, ce désert froid parsemé d’oasis est encore très peu connu des explorateurs, véritable paradis perdu de l’Himalaya. A travers des paysages grandioses, des formations rocheuses uniques au monde, l’accueil chaleureux de ces habitants (descendants tibétains), mon exploration pour Shanti Travel, et donc pour vous, commence !

Dhankar est probablement le plus bel endroit que je n’ai jamais vu de ma vie, situé à 1h30 de route de Kaza, la capitale du Spiti. Perché sur un éperon rocheux, à la confluence de la Spiti et de la Pin vallée, le monastère de Dhankar domine les montagnes. L’intérieur du bâtiment est magnifique et la vue depuis le toit est imprenable. Je conseillerais de prendre 1 ou 2 heurs de sa journée pour marcher en amont vers le lac de Dhankar (3980m) afin d’y déguster un pique-nique en pleine nature. Vous y croiserez fort probablement un « Blue sheep » au tournant du sentier.

Julie au Spiti

Julie au Spiti

Durant mon séjour, je suis allée à la rencontre de notre partenaire local avec qui nous travaillons de pair depuis plusieurs années dans le cadre d’une approche responsable et écologique de la découverte du Spiti. Les voyages sont basés sur l’échange avec la population locale et génèrent des retombées économiques directes pour ces derniers. Cela est essentiel à la conservation de leur culture et de leur environnement. C’est en outre une belle opportunité de voyager autrement et de vivre une expérience différente. En un mot : “Allez au Spiti vous en reviendrez transformé, touché et sensibilisé !”

 

 

 

 

Voyage au Sikkim

De rizières en orchidées – janvier 2013

Rencontre au Sikkim

Rencontre au Sikkim

Janvier 2013, de retour en Inde après avoir passé les fêtes de Noël au Québec, j’entreprends une nouvelle exploration pour Shanti Travel : le Sikkim. Avec une population de moins d’un million d’habitants répartis en 3 ethnies distinctes – les Népalais, les Lepchas et les Bhotias – le Sikkim est une région à la culture et aux paysages uniques. Logé entre le Bhoutan, le Népal et la Chine, ce petit royaume a plus de 11 langues officielles parlées.

Le but de ce voyage est d’approfondir ma connaissance de la région pour mieux conseiller les futurs voyageurs qui souhaiteraient découvrir le Spiti. Je n’ai alors que huit jours pour découvrir les endroits incontournables de ce petit état. De Darjeeling à Kalimpong en passant par Gangtok, Yuksom et Pelling, la diversité des paysages et les nombreuses activités possibles ne peuvent laisser indifférents les passionnés de culture et les amoureux de la nature.

Tout ce que j’ai découvert au Sikkim me laissent, encore une fois, sans voix : des rizières en abondance, des forêts de bambou, des monastères perchés en haut de falaises abruptes, une population traditionnelle et accueillante… !

Voici les “incontournables” du Sikkim, le deuxième plus petit état de l’Inde, après Goa.

Orchidées et Rhododendrons

Le Sikkim compte plus d’une trentaine d’espèces de rhododendrons différentes et cet arbre est devenu l’emblème du Sikkim. Le printemps est la meilleure saison pour se rendre au Sikkim, les rhododendrons fleurissent par centaine, habillant les routes et les vallées de leur couleur rouge, rose, magenta. Le meilleur endroit pour les observer ? Le Nord du Sikkim, dans la vallée de Yumthang à une altitude moyenne de 3500m (permis spécial pour cette région, il faut être 2 personnes minimum). On compare souvent cette région à la vallée des fleurs en Uttarakhand. Les hébergements sont certes très standards mais l’expérience vaut le détour : une excursion de 3 jours et 2 nuits depuis Gangtok donne une très bonne première approche.

Au retour de la vallée de Yumthang, je fais une halte incontournable à Gangtok pour assister à  l’International Flower Show – un évènement unique pour les amoureux d’horticulture avec plus de 515 espèces rares de fleurs et des orchidées magnifiques ! Le festival dure 4 jours et organise une compétition entre floriculteurs venus de toutes les régions de l’Inde. L’International Flower Show du Sikkim permet aux voyageurs de découvrir toute la biodiversité de la région à travers ses spécimens exotiques d’une rare beauté.

Voyage au Bhoutan : traversée d’Est en Ouest – juin 2012

La crème de la crème : le Bhoutan, pays du bonheur national brut (BNB) ! Juin 2012, c’est le grand départ pour la traversée d’Est en Ouest du dernier royaume bouddhiste. De Samdrup Jongkhar à Phuentsoling, c’est par l’Assam que nous allons attaquer les premier 1000 mètres de dénivelé qui sépare la plaine du Nord de l’Inde de Trashigang. Le voyage s’organisera autour des visites de dizaines d’hôtels, des sites incontournables (Taktsang, Jambay lhakang etc.) et la découverte de plusieurs vallées où la vie rurale est encore un mode de vie bien ancré.

Voyage au Bhoutan de l’Est

Artisanat bhoutanais

Artisanat bhoutanais

Les villes principales de Samdrup Jongkhar, Trashigang et Mongar offrent des vues magnifiques sur les vallées environnantes. Dans cette région on trouve beaucoup de pins bleus en raison du climat chaud et sec. Les routes parfois difficiles supposent de s’armer de beaucoup patience !

Comment mieux découvrir un pays autrement que par la marche ! Les vallées de Merak et Sakten, voisines de l’Arunanchal Pradesh (en Inde), sont incontournables mais nécessitent 6 jours de marche pour y accèder. La population parle un dialecte bien spécifique que l’on appelle sharchopkha contrairement au dzongkha qui est parlé dans le reste du pays. Les habitants, facilement reconnaissables par leur chapeau en poil de yak sont très pieux. Une multitude de gompas parsèment les sentiers de trek. Vous pourrez aussi y faire la découverte de l’art du tissage. C’est probablement dans cette contrée que l’on trouve les plus beaux motifs de tout le pays.

Voyage au Bhoutan Central

Le col du Thrumsingla (3980m) marque la frontière entre le Centre et l’Est du Bhoutan. Après une longue descente sur une route de montagnes de plus de 60Km, on atteint la riante vallée d’Ura, la plus élevée du pays. Les maisons d’architecture Bhoutanaises y sont magnifiques et le paysage nous enlève véitablement toute notion du temps qui passe. Il n’y a pas plus grand plaisir que de déguster un chai dans un petit café sur la route de Jakar afin d’observer la vallée au coucher du soleil.

Maison traditionnelle au Bhoutan

Maison traditionnelle au Bhoutan

Ce qu’on appelle le « Centre du Bhoutan » s’étend de la vallée d’Ura jusqu’aux montagnes noires (près de Gangtey) en passant par les 4 vallées du Bumthang (Choekor, Tang, Ura et Chumrey). Les forêts denses donnent aux résidents de quoi gagner leur pain par le travail du bambou. La majorité de la population vit de l’artisanat et de l’agriculture. La région se prête aussi aux randonnées d’une ou deux journées.

Bhoutan de l’Ouest

Plus l’on se dirige vers l’Ouest du pays, plus la route est praticable. Mais celle-ci reste sinueuse… attention aux cœurs sensibles en voiture! L’Ouest du Bhoutan est beaucoup plus développé que le reste du pays et c’est dans cette partie que l’on retrouve la capitale : Thimphu. Il est possible de visiter à Thimphu une bibliothèque nationale magnifique, un musée du textile en hommage aux tisserands du pays, sans oublier le marché hebdomadaire (samedi) rempli de couleurs.

Voilà un survol rapide des incontournables de “mon” Himalaya ! Du Ladakh au Spiti en passant par le Sikkim et le Bhoutan à vous maintenant de vivre votre aventure avec Shanti Travel, spécialiste de l’Himalaya 🙂 Notre équipe d’experts qui, comme moi, a parcouru pour vous les montagnes de l’Himalaya saura vous donner les meilleurs conseils pour vivre une expérience authentique. http://www.shantitravel.com/fr/himalaya-indien/

A bientôt j’espère, au tournant d’un sentier ou dans un monastère !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.